Autres pièces

Comment peindre soi-même ses radiateurs ?

Vous pensiez être enfin tranquille après avoir repeint les murs de l’entrée? Mais c’était sans compter sur la saleté des radiateurs qui vous a sauté aux yeux. Allez hop, c’est parti pour un atelier rénovation aux petits oignons !

Redonnez une seconde jeunesse à votre radiateur en un coup de peinture

1ère étape : on s’équipe

Matériel : 1 bac, des pinceaux

Il faut un bac et plusieurs pinceaux aux noms plus originaux les uns que les autres : pinceau à rechampir (rond et pointu), queue de morue (pinceau plat et fin), pinceau coudé, spalter (pinceau plat et large) et rouleau patte de lapin.

2e étape : on s’attaque à la peinture

Matériel : 1 bâche de protection, 1 lessive, du papier de verre, 1 décapant chimique, 1 peinture acrylique spécial métal, des pinceaux

Peignez les radiateurs directement sur le mur, sans les démonter, ni les purger. Ce n’est pas indispensable. En revanche, coupez bien le chauffage 24 h avant afin de peindre sur des radiateurs froids. Après avoir étendu une bâche de protection sur le sol, passez l’aspirateur puis nettoyez et rincez.
Grattez un peu avec du papier de verre et appliquez du décapant chimique sur le radiateur si la peinture est écaillée puis rincez à nouveau.

Ensuite, appliquez la peinture avec le rouleau patte de lapin en descendant et en remontant, en faisant attention aux coulures. Si le radiateur comprend des interstices, utilisez le pinceau à rechampir pour aller partout et le pinceau coudé pour le dos.
S’il n’y a pas d’espaces sur le radiateur, mais juste un panneau avec des reliefs, la queue de morue ou le spalter iront plus vite. Pas besoin d’une sous-couche.

Choisissez une peinture acrylique spéciale métal pour radiateurs, plutôt que glycéro. Comme ça, vous pouvez nettoyer les tâches avec de l’eau. Elle résiste à la chaleur et protège de la rouille. Rallumage du chauffage 48 h plus tard.

Autres catégories