Autres pièces

Cultiver des herbes aromatiques en intérieur

Pas besoin de jardin pour cultiver des herbes aromatiques, un rebord de fenêtre suffit.

Cultivez vos herbes aromatiques en pot !

1er conseil : on choisit la bonne variété d’herbes aromatiques pour l’intérieur

Il existe trois grandes familles d’herbes aromatiques : les vivaces, les annuelles et les gélives. Le mieux est de miser sur les vivaces en godet pour la culture en intérieur. Elles ont une plus longue durée de vie et résistent mieux à l’hiver. Les jardiniers novices économisent donc à la fois du temps et de l’énergie. De plus, une grande variété d’herbes aromatiques entre dans cette catégorie : le romarin, le thym, la ciboulette, la menthe, le basilic, l’oseille ou encore la sauge. Ces herbes vivaces sont les plus utilisées et les plus odorantes.

2e conseil : on cultive les herbes aromatiques en intérieur

Tout d’abord, pour la culture en intérieur, il faut opter pour les herbes aromatiques en pot. Sous cette forme, elles sont plus simples à entretenir. En effet, il suffit de placer les herbes aromatiques dans un endroit aéré et en situation mi- ombragée. Un simple rebord de fenêtre constitue l’endroit idéal à leur épanouissement. Aussi, en intérieur, maintenir un bon degré d’ensoleillement est la seule précaution à prendre. Pas besoin de les protéger de l’hiver et vous en profiterez en toute saison !

3e conseil : on prend soin des herbes aromatiques

Il suffit de rempoter et arroser pour faire le bonheur des herbes aromatiques et de leur feuillage. Il est d’abord nécessaire de rempoter une fois par an les plantes avec du terreau universel, du terreau bio ou du purin d’ortie pour enrichir la terre qui s’appauvrit au fil du temps. Ensuite, pour maintenir la terre légèrement humide, arroser deux fois par semaine est tout à fait satisfaisant. Veillez seulement à bien drainer les pots pour éviter l’excès d’eau, sans quoi les herbes moisiront.

Des herbes aromatiques pour vos plats

4e conseil : on réalise les bonnes associations d’herbes aromatiques

Si vous souhaitez réunir plusieurs aromates dans un même pot, excluez la menthe. Cette dernière est plutôt invasive et ses racines vont empêcher les autres herbes de pousser. Par ailleurs, il faut préférer certains mariages à d’autres : le premier entre l’estragon, le persil, la ciboulette et la coriandre et le second entre le thym, le laurier, le romarin et la lavande.

5e conseil : on récolte les herbes aromatiques

Pour ne pas perturber leur développement, il faut récolter les feuilles hautes des herbes aromatiques et ne jamais couper la base. Le mieux est de rester patient et de cueillir au fur et à mesure les nouvelles feuilles.
Si vous en avez trop, il est alors nécessaire de les congeler. Pour cela, rien de plus simple : un pot de confiture vide et nettoyé suffit. Vous devez d’abord ciseler les herbes et les placer dans le pot, avant de le mettre au congélateur.

Autres catégories