Autres pièces

Electricité, gaz ou bois : que choisir ?

En plein hiver, la facture d’énergie s’impose comme un élément-clé pour équilibrer son budget. Voici un comparatif pour vous aider à choisir entre l’électricité, le gaz et le bois.

Une femme règle son radiateur à l'aide de son smartphone

1ère idée : on choisit l’électricité avec des radiateurs performants

Selon l’Argus des énergies, l’électricité est l’option la plus coûteuse pour se chauffer puisque son tarif atteignait 16 centimes/kWh en septembre 2018. Les tarifs réglementés sont en hausse constante depuis 2007, ce qui se vérifie chez tous les fournisseurs d’électricité. Si vous souhaitez néanmoins conserver une installation de chauffage électrique, soyez attentif au choix de vos émetteurs de chaleur. Préférez ainsi des radiateurs à chaleur douce, capables d’assurer un chauffage homogène dans toute la pièce. Ce type de produit fonctionne sur le principe de l’inertie. En clair, le corps de l’appareil (en fonte, céramique ou aluminium) est capable de stocker la chaleur et de la restituer progressivement – y compris après avoir éteint le chauffage.

Pause thé près d'un radiateur

2e idée : on opte pour une chaudière gaz à condensation

Avec près de 14 centimes/kWh, le gaz est la seconde énergie la plus chère. Là encore, si votre logement est déjà équipé d’une installation au gaz, limitez les frais en choisissant un équipement économe en énergie. La chaudière gaz à condensation est particulièrement intéressante car elle assure à la fois le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire. Avec un atout de poids : l’utilisation de la vapeur d’eau contenue dans la fumée permet d’économiser jusqu’à 25 % de gaz.

3e idée : on mise sur le bois, le plus économique

Le bois est sans conteste le combustible le moins cher. Si vous recherchez un bon rapport performance/prix et une utilisation simple au quotidien, orientez-vous vers un poêle ou une chaudière à granulés. Il vous en coûtera moins de 6 centimes/kWh. Si vous disposez d’un espace de stockage pour laisser sécher le bois, la bûche est encore moins coûteuse à 3,6 centimes/kWh.

Autres catégories