Autres pièces

Humidité : protéger l’intérieur de la maison

Les murs intérieurs de la maison ressemblent à un Roquefort ? Ça plus les champignons, il y a de quoi faire un festin chez vous. STOP ! L’humidité dans une maison, c’est mauvais pour la santé, en plus d’être laid et sale. Alors, on ouvre un nouveau chantier anti-humidité ?

Protégez efficacement vos murs contre l'humidité

1er conseil : d’où vient l’excès d’humidité dans les murs extérieurs ?

S’il s’agit de la partie intérieure des murs de façade, cela peut venir d’une fissure qui provoque des infiltrations d’eau de pluie. Mais cela peut aussi venir d’une gouttière obstruée par un corps étranger (feuilles mortes, jouet, ballon, animal mort… ambiance glauque, mille excuses) qui provoque un ruissellement sur la façade. Si les tâches d’humidité concernent surtout le bas des murs, le problème vient peut-être des remontées d’eau par capillarité. Cette humidité peut alors remonter jusqu’à 1m 20 de hauteur.

2e conseil : d’où vient l’excès d’humidité sur les murs intérieurs ?

Sur des murs qui ne sont pas en façade, le problème d’humidité peut venir d’une trop forte hygrométrie dans la maison. La condensation crée de la vapeur qui reste dans l’air et humidifie à l’excès. Avez-vous pensé à rechercher une éventuelle fuite d’eau ? Toutes les fuites ne sont pas forcément visibles à l’œil nu. Donc, l’absence de flaque ne veut pas dire absence de fuite. Parfois, l’eau s’infiltre dans un mur ou un plancher, de façon totalement fourbe !

3e conseil : on s’adresse à un expert pour trouver la cause du problème

Si vous avez l’impression d’avoir déjà tout tenté pour venir à bout de ces traces d’humidité sur les murs, contactez un spécialiste en humidité. Il vous indiquera l’origine du problème et les meilleures solutions à adopter pour la rénovation de vos murs.

4e conseil : on traite le problème d’humidité en urgence

Si la cause des salpêtres sur vos murs est une fissure sur la façade, il faut la reboucher à l’enduit. Si cela vient d’une gouttière bouchée, il faut la nettoyer pour faciliter l’évacuation des eaux de pluie. Et pour une fuite d’eau, appelez un plombier ou intervenez vous-même ! Sinon, vous risquez en plus l’inondation.

5e conseil : on nettoie les murs salis par les taches d’humidité

L’eau de Javel® a fait ses preuves mais ce n’est pas un produit très « ecolo friendly ». On lui préfère le vinaigre blanc, aussi efficace. 300ml de vinaigre à diluer avec 200ml d’eau chaude. Pour une action bactéricide, ajoutez dans ce mélange 10 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Nettoyez le mur à l’éponge puis vaporisez ce mélange, nettoyez à nouveau avec un chiffon, sans rincer. N’oubliez pas les joints de carrelage noircis dans la salle de bain !

6e conseil : on empêche l’humidité de revenir

Posez des bacs absorbeurs d’humidité dans toutes les pièces touchées par les moisissures. Installez une ventilation dans la maison (à commencer par les pièces d’eau) : des aérateurs et une VMC permettent de faire circuler l’air et évitent la condensation coupable de l’humidité.

7e conseil : on protège les murs

Appliquez un produit imperméabilisant sur les murs nus et attendez un mois avant de mettre un revêtement. Choisissez ensuite une peinture murale anti-humidité. Vous pouvez aussi faire intervenir un spécialiste qui injectera de la résine, non pas dans votre pare-brise (!), mais dans les murs de façade. Ce produit va suivre le chemin de l’humidité et va enrayer les remontées d’eau capillaires. C’est un gros chantier, donc, soyez patient.

Autres catégories