Autres pièces

Installer une porte de garage sectionnelle plafond

Enfin, votre nouvelle voiture est arrivée ! En revanche, vous avez un souci de taille : impossible de la garer dans votre garage car la porte ne ferme plus. Pour dormir sur vos deux oreilles, installez une porte de garage sectionnelle en acier.

Porte de garage, ouvre-toi !

1ère étape : on choisit une porte de garage adaptée

Matériel : 1 mètre, 1 crayon

Si votre garage est assez petit, choisissez une porte sectionnelle plafond car son ouverture est idéale pour un espace réduit. Elle est en plus particulièrement isolante. Par ailleurs, vous trouverez un large choix d’options pour la personnaliser : couleur, hublot, matière, texture…
Avant d’acheter un modèle précis, il est nécessaire de mesurer les dimensions du tableau. Vérifiez également que la retombée de linteau (c’est-à-dire l’espace situé au-dessus de la porte) soit suffisante pour installer un cadre de porte et sa motorisation – si vous en installez une. Selon les côtes relevées, vous trouverez un modèle standard ou il faudra commander une porte sectionnelle sur mesure.

2e  étape : on assemble le cadre vertical

Matériel : 1 porte de garage sectionnelle, 1 tournevis cruciforme ou 1 visseuse, vis et chevilles adaptées à la nature du support, serre-joints, 1 cale, 1 niveau à bulle, 1 mètre

Réalisez le cadre vertical de votre porte en plaçant au sol les deux rails de guidage verticaux et la traverse de linteau. Assemblez le tout avant de visser les pattes de fixation puis vérifiez que les sabots soient mis sur chaque rail.
Vous devez ensuite placer le cadre à la verticale sur le tableau du garage et fixer provisoirement l’ensemble avec un serre-joint sur la traverse et sur l’un des montants. Votre cadre doit être placé au ras du tableau et la traverse de linteau doit être parfaitement horizontale. N’hésitez pas à contrôler avec un niveau à bulle et ajoutez une cale sous le montant concerné si ce n’est pas droit.
Attention, chaque montant doit être bien vertical. Veillez également à ce que la distance entre eux soit identique du sol au plafond. Si tout est bien placé, bloquez l’ensemble avec les serre-joints puis fixez le linteau avec des vis et chevilles adaptées à votre support. Pensez suite à enlever les serre-joints.

3e étape : on réalise le guidage horizontal

Matériel : 1 perceuse à percussion, 1 forêt à béton, 1 tournevis cruciforme ou 1 visseuse, 2 longs tasseaux, vis et chevilles adaptées à la nature du support

Vous devez maintenant dévisser la cale du ressort pour avoir accès à l’emplacement du rail horizontal. Assemblez ensuite ce dernier aux montants puis vérifiez avec le niveau à bulle avant de visser à fond.
Occupez-vous ensuite du rail arrière. Mettez-lui ses supports, insérez-le dans les profilés horizontaux puis serrez le tout avec des vis.
Pour terminer, les équerres de plafond doivent être mises en place. Pour cela, fixez d’abord uniquement leurs vis centrales avant de vérifier le bon équerrage du cadre horizontal. Enfin, vous pouvez visser et serrer les vis au plafond et sur le rail.

Veillez à bien régler votre porte de garage.

4e étape : on monte les panneaux de la porte

Matériel : 1 tournevis cruciforme ou 1 visseuse, vis et chevilles adaptées à la nature du support, serre-joint, cale

Placez le premier panneau dans votre cadre, centrez-le et vérifiez son horizontalité. Si besoin, vous pouvez ajouter une cale. Fixez le tout provisoirement avec un serre-joint et n’oubliez pas les roulettes de guidage. Équipez les porte-roulettes de leurs câbles puis essayez d’insérer les roulettes dans les rails verticaux. Fixez ensuite les porte-roulettes sur les côtés bas du panneau.
Occupez-vous désormais du panneau de porte suivant. Installez les porte-roulettes du haut puis du bas et réunissez ainsi les deux panneaux. Procédez de la même manière pour les panneaux suivants sachant que les roulettes du dernier panneau s’intègrent dans les rails horizontaux.

5e étape : on règle les ressorts de la porte sectionnelle

Matériel : serre-joint

La porte doit être montée et bloquée à l’aide d’un serre-joint. Vous pourrez alors accrocher en bas le ressort sur le 2e ou 3e cran. Attention, veillez à regarder la notice de la porte pour savoir quelle est la tension adaptée à votre modèle.
La porte descendue à 1 m du sol doit rester en équilibre. Si ce n’est pas le cas et qu’elle descend toute seule, il faut tendre le ressort d’un cran de plus. En revanche, si elle remonte, détendez le ressort d’un cran.

6e étape : on installe la motorisation

Matériel : kit de motorisation, 1 perceuse, 1 tournevis cruciforme ou 1 visseuse, vis et chevilles adaptées à la nature du support

Si vous avez choisi de motoriser la porte du garage, vous devez fixer le support du rail moteur au milieu du dernier panneau de votre porte (le plus haut). Le rail moteur doit ensuite être monté, installé puis votre moteur programmé.

Vous êtes prêt pour le changement ?

Vous désirez installer une nouvelle porte de garage ? Le modèle sectionnel est anti-effraction, isolant, motorisable et personnalisable.

Automatisée ou manuelle, en métal ou en imitation bois… trouvez la porte de garage de vos rêves.

Autres catégories