Autres pièces

Pas à pas pour vivre sur une péniche

Vivre sur une péniche présente plusieurs avantages. Mais, avant de vous lancer dans l’aventure, lisez ce guide pour y voir plus clair.

péniche sur la seine

1er conseil : Se lancer pas à pas

Évidemment, la première étape consiste à acheter une péniche. Et bien que leur prix ait évolué ces dernières années, leur valeur reste moins élevée que celle d’une maison de même surface. Par exemple, en Île-de-France, une péniche revient entre 50 et 70% moins chère qu’un logement traditionnel de superficie égale. Comme pour les appartements, il y a en a pour tous les goûts mais surtout, pour tous les budgets : de 50 000 à 1,5 million d’euros selon la taille, l’emplacement et la qualité du bateau. Avant de jeter l’ancre, vous devez posséder un accord de la part des Voies Navigables de France, valable durant 5 ans, pour pouvoir amarrer à un quai. Et les places peuvent être rares, surtout dans la capitale. Attention, ce n’est pas parce que vous rachetez le bateau d’un particulier que vous récupérer son autorisation. Vous devez donc faire la démarche personnellement pour l’obtenir. Sans cette dernière, vous vous exposez à une amende salée de 150 euros par jour.

2e conseil : Se renseigner sur les coûts

Une fois sur l’eau, vous aurez certainement envie de naviguer tel un capitaine. Sachez que ce déplacement a un coût : 45 euros par jour. Une information à connaître avant de partir en vacances. De plus, vous êtes naturellement assujetti aux impôts locaux (taxe foncière pour les péniches fixes, taxe d’habitation et taxe d’enlèvement des ordures ménagères). Des frais d’assurance viennent s’ajouter à la note, pouvant s’élever à 2000 euros chaque année. Les travaux d’entretien sont nombreux et il est préférable d’être un bon bricoleur (peinture, pose de meuble, aménagement…) pour que tout fonctionne à merveille. A l’instar de la coque qui assure l’étanchéité et par conséquent votre sécurité. Isoler correctement votre coque s’élève à 15 000 euros, un coût important mais qui vous rend serein pour 30 ans.

homme sur une péniche

3e conseil : Garder les pieds sur terre

Attention, car si la vie sur l’eau a des allures paradisiaques et que les bruits de talons des voisins du dessus ne sont plus qu’une histoire ancienne, d’autres contraintes surviennent. À l’image du tangage plus ou moins intense selon le  vent et la circulation fluviale près de votre péniche. Mais aussi la promiscuité puisqu’une péniche bien aménagée attire l’œil et devient un véritable mannequin pour les photographes. Autre paramètre à ne pas négliger : l’humidité ambiante, les odeurs et l’invasion des moustiques l’été. Munissez-vous de citronnelle pour ne pas subir les piqûres de ces insectes. Enfin, comme dans tout logement, des règles de sécurité sont à respecter. Vous devez impérativement faire surveiller l’état de la coque tous les dix ans et avoir toujours, en cas de demande, un inventaire des diverses réparations. Finalement, le temps fera son œuvre et vous finirez par accepter ces changements pour vivre dans votre logement original, incitateur de voyages et de rêverie.

Autres catégories