Autres pièces

Quel garage pour votre maison ?

Un garage est un espace bien utile pour protéger sa voiture des intempéries et la mettre en lieu sûr. Vous envisagez d’en construire un ? Voici quelques conseils pour faire le bon choix entre garage hors sol, enterré ou semi-enterré !

Le garage hors sol accolé à la maison permet d'avoir un accès directe depuis la maison

1er conseil : on aime la simplicité du garage hors sol

Si vous avez suffisamment d’espace sur votre terrain plat, l’option du garage hors sol est la plus facile à mettre en œuvre et, de loin, la moins chère puisqu’elle n’implique pas de décaissement. Le garage hors sol accolé à la maison offre l’avantage de l’accessibilité directe depuis la maison en installant une porte de communication. Le choix des matériaux s’effectue en fonction votre budget. Le parpaing est couramment adopté en raison de son prix peu élevé et de ses qualités isolantes (thermique et phonique). La brique monomur en terre cuite, plus chère, permet un montage rapide. Elle est également isolante et assure une structure saine grâce à ses alvéoles. Le garage étant visible depuis le jardin, il est judicieux de l’harmoniser avec la maison. Vous opterez donc pour de la brique, de la pierre naturelle, du parpaing enduit ou du bois selon les cas. Attention : le garage accolé nécessite d’être isolé pour éviter les pertes de chaleur dans la maison. En revanche, un garage hors sol indépendant, construit à l’écart dans le jardin, ne requiert pas la pose d’un isolant thermique ou phonique. Dans tous les cas, si vous construisez sur de la terre, veillez à couler une dalle béton pour éviter les remontées d’humidité.

A savoir : La superficie du garage est relative à votre véhicule mais en moyenne, comptez 13m² pour une voiture de taille standard (hors SUV et 4×4).

2e conseil : on profite d’une pente naturelle avec le jardin semi-enterré

Cette solution est à retenir si votre terrain présente un dénivelé important. Il permet de gagner de l’espace puisque le garage semi-enterré est en partie construit en sous-sol. Seuls l’entrée et la porte sont visibles. De plus, il peut être intéressant d’aménager une terrasse sur le toit afin d’exploiter au maximum cet espace du jardin. Enfin, la situation en sous-sol assure une stabilité thermique intéressante pour stocker du bois, par exemple. En revanche, ce type de projet implique des travaux importants et s’avère bien plus coûteux qu’un garage hors-

sol. Déblaiement, décaissement, terrassement, murs de soutènement capables de résister à la pression de la terre, étanchéité… Autant de points qui impliquent de faire appel à un architecte et à des professionnels du bâtiment !

Le garage hors sol accolé à la maison permet d’avoir un accès directe depuis la maison

3e conseil : on opte pour le garage enterré, en dernier recours

Là encore, le gain de place est l’argument n°1 en faveur du garage enterré ! Il est à retenir si votre terrain présente un dénivelé. Comme le semi-enterré, il bénéficie d’une température constante et fraîche, ce qui permet d’en faire un lieu de stockage pour le bois ou du matériel de bricolage, notamment. En revanche, les travaux requis sont les plus importants. Prévoyez un chantier assez lourd entre le déblaiement, le décaissement, le terrassement, les murs de soutènement, l’étanchéité et la création d’une rampe d’accès. Les travaux dépendent en outre de la nature du terrain – la présence de roche dans le sol risque fort de corser le décaissement.

Vous êtes prêt pour le changement ?

Choisissez votre garage ou carport

Autres catégories