Autres pièces

Quels travaux avant d’aménager ses combles ?

La jolie surface exploitable du grenier vous avait tapé dans l’œil lors de l’achat de votre maison ? Bien vu, la famille va s’agrandir et vous avez désormais besoin d’une chambre supplémentaire. À moins que ce ne soit d’un bureau ou d’un coin jeux. Avant de vous lancer dans des travaux d’agrandissement, demandez-vous avant si c’est faisable !

On se pose les bonnes questions avant de se lancer

 1er conseil : on se pose les bonnes questions

Faisable ou pas ? La question à 1 000 euros, c’est : « Mes combles sont-ils exploitables ? ». Facile, il suffit d’observer votre toiture. Plus elle est pentue et alors plus votre grenier recèle un volume important. Bravez alors les toiles d’araignées, empoignez donc votre mètre enrouleur et prenez des mesures. Une surface est considérée comme habitable à compter de 1,80 m de hauteur. Vos combles font 2,20 m. Hourra ? Ne triomphez pas trop vite. En effet, le doublage thermique supprimera 20 cm de hauteur. Même sans y installer un dance floor, tout renforcement du plancher grignotera encore de 5 à 10 cm.

Aménagez vos combles facilement

Cet escalier rétractable donne envie…d’aménager les combles!

2e conseil : on estime la surface exploitable

Une chambre d’amis, un dressing, une salle de cinéma, les trois à la fois ? Le nombre et la typologie des pièces dépendent de l’espace disponible et de celui qui pourra être dégagé. Pour faire simple, là où la hauteur de plafond est comprise entre 1,20 et   1,80 m, envisagez plutôt un coin couchage, un bureau ou une mezzanine. Si vos combles sont décidément trop bas ou vous trop grand, tout n’est pas perdu. En déposant le plafond du dernier étage, vous augmenterez ainsi le volume des pièces situées en-dessous.

Pour se faire une idée :

  • une chambre: moins de 10m²
  • deux petites chambres : + de 15 m²
  • deux chambres : + de 20 m²
  • deux chambres et une salle de bains: + de 30 m²
  • trois chambres + une salle de bains + un dressing  : + 50m²
Préparez des plans pour l'aménagement de vos combles

L’aménagement des combles requiert des talents de mesureur, que vous avez, indubitablement!

3e conseil : on réalise un plan

Avoir les plans d’aménagement de son grenier dans la tête c’est bien, les avoir sur croquis c’est mieux. Commencez d’abord par dessiner l’escalier qui vous donnera accès aux combles. Celui-ci est primordial car il va déterminer l’emplacement de toutes les autres pièces dans votre grenier. Vous ne savez pas où l’installer ? Pourtant, l’équation est simple : il doit être au centre si vous souhaitez créer plusieurs pièces et ainsi perdre le minimum d’espace. Si vous créez une seule pièce ou plusieurs en enfilade, il trouvera sa place sur un côté.

Pour installer un escalier, vous devez créer l’ouverture (trémie) qu’il empruntera. Cela impose de sectionner une partie porteuse du plancher des combles. L’installation de poutres de renfort permettra alors de reporter les charges supprimées. C’est relativement simple si vous installez l’escalier dans le sens des poutres mais plus complexe s’il est perpendiculaire à celle-ci. Nous vous conseillons dans ce cas de faire appel à un professionnel !

Vous pouvez faire appel à un professionnel dans vos travaux d'aménagement

Si vous vous sentez dépassé, n’hésitez pas de recourir à un professionnel

4e conseil : on modifie la charpente

Généralement, les combles sont occupés par des boiseries qui maintiennent la toiture. Si l’espace dégagé s’avère insuffisant, on peut toujours changer le tracé de la charpente. Mais comme vous n’êtes pas un MOF (Meilleur Ouvrier de France), faites impérativement appel à un professionnel (charpentier, bureau d’études).

Renforcez votre charpente si besoin avant d’aménager vos combles

Avec un MOF, imaginez la superbe charpente en bois à laquelle vous aurez le droit!

5e conseil : on n’oublie pas le plancher

Votre plancher est-il assez solide ? En voilà une bonne question ! En général, le plancher d’un grenier n’est pas homologué pour recevoir un troupeau de bisons. Avant d’aménager les combles, il est plus qu’encouragé de le renforcer, même si cela représente un coût. Ce serait dommage de passer au-travers n’est-ce pas ? En revanche, c’est vous qui choisirez les matériaux : bois, métal ou béton.
Alors, c’est qui le patron ?

Renforcez le plancher avant d'aménager vos combles

Il reste encore le plancher! Et il est nécessaire de le renforcer avant d’aménager les combles

À Retenir

On déclare ses travaux en mairie

Avant d’entreprendre vos travaux, demandez l’autorisation à votre mairie et armez-vous d’un peu de patience. Une « déclaration préalable » suffit si la surface créée est inférieure à 20m2. Prévoir un mois d’instruction de votre dossier. Si la surface est supérieure à 20m2, un permis de construire est obligatoire.

On ne se lance pas avant d’avoir son autorisation

100 % de réussite ? Quelle que soit la surface, votre demande peut en effet être recalée. Au moins deux raisons à cela : si vous dépassez le coefficient d’occupation des sols ou si la maison voisine, par exemple, est une abbaye cistercienne. Attention cependant aux monuments historiques ! Un architecte des Bâtiments de France (ABF) fixera alors le cahier des charges des travaux, à respecter. N’essayez surtout pas de passer outre. En effet, des têtes brûlées ont été contraintes de remettre leur toiture dans l’état d’avant !

On fait appel à un architecte

Architecte ou pas ? Assurément, si la surface hors d’œuvre à aménager dépasse 170 m2. Mais comme on n’a pas la science infuse, un architecte sera toujours de bons conseils, quelle que soit la taille des combles à valoriser.

Autres catégories