Autres pièces

Travailler en toute sécurité sur un échafaudage

Vous êtes un as des jeux de construction ? Mais peut-être ne connaissez-vous pas toutes les précautions de sécurité à prendre avec un vrai échafaudage ! Suivez toutes ces étapes pour faire des travaux en toute sécurité.

Un échafaudage solide et stable est la condition sine qua non pour le bon déroulement des travaux

1ère  étape : on vérifie le sol avant d’installer l’échafaudage

Matériel : planches en bois, 1 niveau à bulle

Avant toute installation, il est nécessaire de vérifier l’état du matériel. Il faut également inspecter le sol afin de s’assurer qu’il supporte le poids de la structure et le vôtre. Dans le cas où votre sol est meuble (non consolidé), il serait bon d’installer des planches en bois sous les pieds de votre échafaudage.

S'il est bien une chose à ne pas négocier, c'est la sécurité sur l'échafaudage !

La sécurité sur l’échafaudage doit être au coeur de vos préoccupations !

2e étape : on monte la structure en toute sécurité

Tout vous semble opérationnel ? Il est alors temps de commencer le montage de l’échafaudage. Lire la note du fabriquant  dans les détails est impératif car il est nécessaire d’installer tous les éléments qui assurent votre sécurité et celle des autres (garde-corps, stabilisateur, lisse…).
Il faut aussi vérifier l’horizontalité de la structure avec un niveau à bulles et contrôler la stabilité de l’échafaudage. S’il s’agit d’un échafaudage à roulettes, il est nécessaire de serrer les freins et positionner des stabilisateurs métalliques à chaque coin. Attention également aux lignes électriques. Elles doivent être éloignées de votre installation.

3e étape : on assure sa sécurité pendant les travaux

Matériel : 1 paire de chaussures de sécurité, 1 paire de gants, 1 casque et 1 harnais de sécurité en cas d’échafaudage haut

Veillez à ne pas laisser d’obstacle sur l’échafaudage pour éviter les chutes de matériel. Egalement il faut respecter les poids de charge fixés par le fabricant.
Voici l’équipement nécessaire à votre sécurité : des chaussures non glissantes, une paire de gants, un casque et un harnais de sécurité accroché à un point d’ancrage solide si votre structure est assez haute. Idéalement, il faut monter sur l’échafaudage par l’intérieur et non par l’extérieur. Pour cela, il est nécessaire d’équiper les plateformes de volets.

4e étape : on démonte son échafaudage

Démonter un échafaudage est une tache à mener sans précipitation et dans le bon ordre. Aussi, il faut prévoir une zone de sécurité  autour de vous et de votre échafaudage afin que personne ne passe trop près ou en-dessous de celui-ci. Enfin, avant d’être rangées, toutes les pièces doivent être passées à la loupe : nettoyer-les et remplacez celles qui sont usées.

Autres catégories