Autres pièces

Vitrificateur ou peinture : comment rénover son escalier ?

Ancien fan des seventies, votre intérieur est tapissé de motifs psychédéliques et envahi par la moquette, y compris sur l’escalier ? Désolé, mais la moumoute n’est vraiment plus à la mode. Enlevez-nous tout ça : on fait table rase du passé pour enfin avoir un escalier stylé.

Vernis ou peinture pour votre escalier ? Faites votre choix !

1ère étape : on choisit du vitrificateur ou de la peinture ?

Tout est une histoire de goût… enfin pas que ! Il faut choisir selon la nature de l’escalier. Pour un escalier en bois, tout dépend du style de votre déco intérieure. Mais aussi, de l’état du matériau, une fois décapé. Si l’escalier révèle un joli bois, faites ressortir son éclat avec du vitrificateur pour faire ressortir les veinures. Sinon, pour cacher les défauts, préférez une peinture de finition, plus couvrante. La peinture permet aussi d’être plus créatif : rampe, marche et contre-marche de différentes couleurs, camaïeu de couleurs, effet dégradé tie and dye, noir et blanc graphique, prune mat ou thé vert. C’est vous l’artiste !

2e étape : on nettoie et on décape

Matériel : 1 aspirateur, 1 décapant chimique ou 1 décapeur thermique, de l’acétone, 1 chiffon, 1 bâche, des cartons et 1 ruban de masquage, 1 pinceau, 1 couteau de peintre, 1 papier abrasif

Qu’il soit vitrifié, ciré, vernis ou peint, il faut décaper cet escalier ! On commence par appliquer un produit décapant avec le pinceau. Si vous avez un décapeur thermique, c’est plus long mais moins toxique ! On laisse agir et on gratte la peinture boursouflée. Une brosse métallique peut être utile mais du papier de verre devrait suffire pour poncer le bois. Attention : on gratte et on ponce toujours dans le sens des veines du bois, pour ne pas l’abimer. Rebouchez les trous avec de la pâte à bois. Passez l’aspirateur et un coup d’éponge.

3e étape : on vitrifie ou on peint l’escalier

Matériel : 1 vernis à bois, 1 lasure, 1 peinture bois ou spéciale sols, des pinceaux, des rouleaux ou 1 pistolet à peinture, 1 bâche, 1 éponge

Pour le vitrificateur, il faut choisir la finition : brillante ou satinée. Ensuite, on l’applique au pinceau ou au pistolet à peinture. Deux couches sont nécessaires et on gratte un peu entre les deux. Pour la peinture spéciale sols, vous pouvez trouver une peinture monocouche qui ne nécessite pas de sous-couche. Mais si votre ancienne peinture était foncée et que vous souhaitez un bel escalier blanc, une sous-couche blanche est indispensable. Elle vous évitera d’appliquer 27 couches de finition pour éclaircir le tout ! Croyez-en mon expérience…
Peignez du haut vers le bas de l’escalier. Admirez et laissez sécher au moins 24h avant de laisser les kids et Médor piétiner votre œuvre d’art !

Autres catégories