Bricolage chambre

6 conseils pour sécuriser la chambre de bébé

Votre petit neveu va naître dans quelques mois. Cet adorable bébé, très attendu par toute la famille, a droit à un joli petit nid douillet. Pour aider les futurs parents, sans ingérence, ne tardez pas à partager vos conseils afin de garantir à ce bébé une chambre saine et sécurisée.

Suivez nos conseils pour accueillir en toute sécurité l'arrivée de bébé !

1er conseil : on traque les dangers électriques pour protéger bébé

Bébé a tendance à vouloir tout découvrir, avec ses mains et sa bouche, c’est un vrai explorateur curieux de tout ! Avant toute chose, réparez les prises de courant arrachées du mur et le fils dénudés car cela est très dangereux.  Pensez également à installer des cache-prises et cache-fils électriques dans sa chambre pour éviter une éventuelle électrocution. Dans le même registre, ne laissez jamais une lampe à pied à sa portée car bébé aurait vite fait de tirer sur le fil pour la faire tomber, un vrai ninja ce petit.

De superbes cache fils colorés pour protéger bébé et égayer sa chambre!

On mise sur les cache fils pour protéger les doigts de bébé!

2e conseil : on sécurise les meubles

Les normes de sécurité actuelles imposent un lit à barreaux avec un espacement de 6,5 cm maximum entre les barreaux. La hauteur du lit doit être de 66 cm minimum pour éviter que bébé bascule par-dessus. Refusez donc poliment mais fermement le lit vintage de tata Suzette, sinon, bébé risque de coincer sa tête entre les barreaux.  De plus, attendez que bébé ait 6 ans pour lui offrir un lit superposé ou une mezzanine. Avant cet âge, les risques de chute sont très importants. Il faudra aussi fixer au mur les meubles hauts et imposants avec de petites équerres en métal car bébé voudra les escalader dès l’apprentissage de la marche !

3e conseil : on limite les chocs et les pincements de doigts

Installez des protections sur les angles saillants des meubles et sur le couvercle du coffre à jouets s’il n’est pas équipé d’un frein. Enfin, retirez les clés et posez des bloque-fenêtres, des bloque-portes et des bloque-tiroirs. Pour finir, choisissez des meubles à sa taille pour qu’il puisse jouer sans risque car un accident domestique est vite arrivé.

4e conseil : on prévient les risques d’incendies, les intoxications et les brûlures

Pensez à poser un détecteur de fumée mais également un détecteur de monoxyde de carbone dans la chambre de bébé. Ce n’est pas cher et ce dispositif peut vraiment vous sauver la vie. Evitez absolument de faire fonctionner une cheminée dans la chambre de bébé, même avec un insert. De même, un poêle ou un radiateur mal réglé peut devenir brûlant. Faites aussi attention aux petites mains de bébé si votre vieux radiateur en fonte chauffe beaucoup en optant pour un cache-radiateur.  Enfin, pour un sommeil de qualité, baissez la température à 18 degrés la nuit grâce au thermostat.

5e conseil : on évite les chutes et les cascades

Pour éviter les accidents éventuels, posez une barrière en haut et en bas de l’escalier car bébé n’hésitera pas à partir à l’aventure même à 4 pattes. Optez aussi pour des trames antiglisse sous vos tapis (en forme de filet) pour ne pas glisser. Si vous avez de grandes baies vitrées qui donnent sur un espace extérieur, collez des stickers sur les vitres. Cette signalétique permet de voir que la fenêtre est fermée et de ne pas foncer dedans… Enfin, ne laissez jamais bébé seul, même quelques secondes, sur un lit ou sa table à langer, car il se retournerait et chuterait lourdement.

6conseil : on chasse les polluants intérieurs et les allergènes

Faites attention au choix des peintures, placages de meubles et revêtements de sol pour aménager la chambre de bébé. Le formaldéhyde est un composant cancérigène. Evitez d’acheter des produits qui en contiennent et tournez-vous plutôt vers des peintures acryliques écologiques et sans plomb. Côté chantier, il vaut mieux peindre la chambre de bébé au moins 1 mois avant son arrivée pour que les émanations de peintures puissent s’évacuer. Côté sol, abandonnez la moquette (remplie d’acariens) au profit d’un revêtement de sol plus sain comme le parquet ou le sol en PVC. Pour finir, préférez des produits ménagers naturels non-toxiques pour faire le ménage et le nettoyage.

Autres catégories