Chambre

Chauffage: le confort des radiateurs à inertie

Vous avez passé le dernier hiver à alterner combi de ski et maillot de bain à la maison ? Il est temps, avant l’hiver, d'opter pour un petit chantier rénovation de chauffage ! Et de découvrir pourquoi les radiateurs à inertie sont si tendance.

Réchauffez votre chambre avec le radiateur à inertie

1ère idée : c’est la rentrée, on révise ses basiques

Qui a dit que le chauffage électrique coûtait cher ? Tout dépend des radiateurs utilisés ! Les radiateurs à inertie se classent dans la catégorie des chauffages électriques. Et donc pas dans celle des chaudières à gaz. Ils accumulent de la chaleur et la restituent au fur et à mesure, progressivement.

2e idée : on se renseigne bien sur la qualité de la chaleur

Les radiateurs à inertie offrent une chaleur douce et homogène. Le ressenti est le même qu’avec un chauffage central (sans les inconvénients de la tuyauterie qui court partout). Ainsi, en termes de confort, c’est le top. De plus, la montée en température est assez rapide. Le gros avantage de l’inertie est surtout d’emmagasiner de la chaleur et de la renvoyer pendant longtemps, même avec les radiateurs éteints ! Pendant toute une nuit, par exemple.
Par ailleurs, ce type de radiateurs n’assèche pas l’air. C’est ainsi qu’ils ont toute leur place dans le salon ou les chambres pour un hiver bien douillet.

Réglez le chauffage avec précision grâce au thermostat du radiateur à inertie

En plus d’être économiques, les radiateurs à inertie sont assortis d’un thermostat électronique bien pratique!

3e idée : on choisit la technique de chauffage à inertie

Inertie sèche ou inertie fluide ? Tous les radiateurs à inertie ont la même consommation énergétique et les mêmes performances thermiques. Les radiateurs à inertie fluide sont remplis d’un liquide caloporteur qui circule en circuit fermé dans le radiateur (eau, glycol ou huile minérale ou végétale). Les résistances électriques baignent dans ce liquide. C’est cette technique qui permet la montée en température la plus rapide. Les radiateurs à inertie sèche (stéatite, céramique ou fonte) ont un cœur de chauffe en matériau réfractaire qui garde la chaleur. Oui, comme les briques !

4e idée : on analyse les inconvénients de l’inertie

En revanche, l’inertie sèche met un peu plus de temps à chauffer que l’inertie fluide. Certes, l’accumulation et la restitution de la chaleur sont meilleures mais les radiateurs sont plus lourds à installer et à fixer au mur. Surtout, n’hésitez pas à vous faire aider sur cette étape. Autre point à vérifier, les radiateurs à inertie fluide peuvent avoir des fuites s’ils sont mal réglés. Il faut donc être bien minutieux lors de l’installation pour éviter les mauvaises surprises à l’arrivée de l’hiver.

5e idée : on se concentre sur les avantages de ces radiateurs innovants

Les radiateurs à inertie sont donc le mode de chauffage électrique le plus confortable ET le plus économique. De plus, ils demandent très peu d’entretien : un petit dépoussiérage de temps en temps et ils seront contents ! Pas plus, pas moins.

Autres catégories