Comme un Pro

Augmenter la pression de l’eau au robinet

Vous avez décidé d’arroser le jardin pendant que votre femme prenait sa douche et que le lave-linge tournait ? Mauvaise idée ! Madame ne peut plus rincer son shampooing à cause du mince filet d’eau qui sort de la pomme de douche. Il faut songer à augmenter la pression de l’eau dans votre installation de plomberie.

Suivez nos conseils pour retrouver la pression de vos robinets chez vous

1er conseil : on différencie pression et débit

La pression de l’eau est la force qu’exerce l’eau sur la tuyauterie. L’unité de mesure de la pression, c’est le bar (pas question ici de boisson, ni de poisson). Pour une utilisation domestique normale, on recommande une pression à 3 bars minimum. Pour s’en assurer, il est possible de la mesurer grâce à un manomètre. Quant au débit, c’est la quantité d’eau qui passe dans les canalisations sur un laps de temps donné. Il s’exprime en litre par seconde et il se mesure quant à lui avec un débitmètre.

2e conseil : on détartre le robinet

Matériel : 1 clé à molette, vinaigre blanc

Un test simple existe pour mesurer l’entartrage des canalisations : ouvrez tous les robinets (cuisine, WC et salle de bain). Si le problème vient du robinet mitigeur, vérifiez qu’il n’est pas obstrué par le calcaire. Si l’eau est dure (calcaire) dans votre commune, les robinets peuvent vite s’entartrer. Pour remédier à ce problème, il faut démonter le filtre avec une clé à molette et le nettoyer avec du vinaigre blanc. Ensuite, remontez l’embout sur le robinet. Ce type de détartrage naturel est efficace et facilement réalisable.

3e conseil : on agit sur la chaudière ou le chauffe-eau

Si le manque de pression concerne seulement l’eau chaude, cela peut venir de votre ballon, même s’il est récent. En effet, le ballon peut être facilement rempli de calcaire si le tuyau de sortie est trop fin (section trop étroite). Le manque de pression peut aussi résulter d’une vanne générale ou d’une vanne de sécurité non complètement ouverte et qui réduit alors la pression de l’eau. Pour une inspection plus approfondie faites venir un plombier pour contrôler votre installation d’eau chaude ou faites marcher votre contrat d’entretien de la chaudière.

Vous pouvez installer un détendeur de pression pour retrouver un débit normal

Economisez de l’eau en installant un détendeur de pression!

4e conseil : on règle le détendeur de pression ou le régulateur

Si la pression de l’eau est trop forte dans votre logement, le précédent occupant a peut-être installé un détendeur ou un régulateur de pression (aussi appelé réducteur de pression). Ces dispositifs diminuent la pression de l’eau trop élevée qui est néfaste pour les canalisations et l’électroménager. Les bruits de tuyaux (appelé poétiquement coups de bélier) s’en trouvent également réduits. Vérifiez la valve de réglage de cette installation pour trouver le bon compromis.
Il suffit dans le sens des aiguilles d’une montre pour augmenter la pression. Cassée ou défectueuse, il faudra faire venir un plombier pour la remplacer.

5e conseil : on ajoute un surpresseur

Vous pouvez augmenter la pression en ajoutant un surpresseur à votre installation de plomberie. Cette solution prévaut surtout si vous habitez au dernier étage d’un gratte-ciel ! Le surpresseur agit comme une pompe : il est équipé ou non d’un réservoir (cuve) et d’une vessie mais aussi d’un pressostat qui vont permettre d’avoir une pression constante et plus élevée.

Autres catégories