Comme un Pro

Carrelage mural : coupe-carreaux manuel ou électrique ?

La pince coupante et la scie à métaux de votre belle boite à outils ne suffiront pas pour découper du carrelage mural. Il faut se rendre à l’évidence : un petit investissement est nécessaire. Mais que choisir ? Une carrelette manuelle ou un coupe-carreaux électrique ? Suivez le guide !

Prenez les bonnes mesures avant de couper vos carreaux

1er conseil : on apprend à reconnaître un coupe-carreaux manuel et un coupe-carreaux électrique 

Une carrelette est composée d’un socle, d’un chariot mobile et d’une molette. On déplace la molette sur un axe droit pour tracer la future découpe. Ensuite, on lève le manche de la carrelette pour casser de façon nette le carreau, en suivant le trait. Le coupe-carreaux électrique est plus grand et le plateau repose sur quatre pieds. Par ailleurs, c’est un disque rotatif et abrasif qui découpe le carrelage.

2e conseil : on s’intéresse aux avantages et aux inconvénients de la carrelette manuelle 

La carrelette découpe des carreaux de carrelage en largeur ou en diagonale. En ajoutant une molette anti-vibration et anti-pivotement, on arrive à effectuer des découpes précises. Et avec un amortisseur, l’outil est plus facile et confortable à utiliser. Mais la carrelette a des défauts ! Elle ne découpe que des carreaux peu épais et pas trop durs. Et cet outil ne gère pas les découpes discontinues : la carrelette réalise uniquement des découpes droites et simples.

3e conseil : on regarde les avantages et les inconvénients du coupe-carreaux électrique

Cet outil découpe TOUS les carrelages, y compris le grès. Et même le marbre, c’est vous dire s’il est puissant ! Les carreaux de grande longueur, très tendances, passent aussi facilement à la découpe. Et la hauteur des carreaux à découper peut aller jusqu’à 35 mm ! Vous pouvez même vous lancer dans des découpes en diagonale, arrondies ou en biseau. Mais, c’est un outil qui coûte plus cher que la carrelette et vous devez prévoir sur votre chantier de rénovation ou de construction deux choses indispensables : de l’eau (à mettre dans le bac pour refroidir le disque sinon, gare aux surchauffes !) et une alimentation électrique. Et il faut le dire, cet outil produit des saletés (eau + poussière). Ne restez pas devant le trait de coupe car, même si le disque est protégé par un cache-lame, vous pouvez recevoir des projections de découpes.

4e conseil : on fait son choix selon ses besoins

Choisissez votre outil selon la nature du carrelage à découper, le type de découpes à effectuer et la surface à carreler. Pour un carrelage mural de salle de bain, la carrelette suffit car la faïence n’est ni dure, ni épaisse et la surface à couvrir est inférieure à 20 m². Mais si vous choisissez du marbre, de la terre cuite ou de la pierre, préférez un coupe-carreau électrique.

Autres catégories