Comme un Pro

Comment choisir sa perceuse-visseuse ?

Arrivé au rayon des perceuses-visseuses, vous êtes, comme qui dirait, perdu. Faut-il choisir la moins chère ? La plus puissante ? Demandez-vous d’abord ce que vous allez en faire, car vous n’aurez pas besoin du même outil si vous vous attaquez au bois, au métal, au plastique ou au béton. Quelques conseils pour percer et visser juste.

La perceuse-visseuse est un outil performant pour les petits comme les grands travaux

1er conseil : on estime les travaux à effectuer

Première idée reçue : « Qui peut le plus peut le moins ». Eh bien non… Le bon sens populaire ne se vérifie pas quand il s’agit de perceuse-visseuse. Bien essayé quand même. Si vous avez juste des petites étagères à assembler, oubliez tout de suite les modèles à perforateur à 1 100 W. Ils ne vous seront d’aucune utilité. Ils vous encombreront bien plus qu’ils ne vous aideront !

2e conseil : on mise sur le sans-fil pour les travaux occasionnels

Si vous avez juste des petits travaux de bricolage ou de déco en tête, ou encore des meubles en kit à monter, la perceuse-visseuse sans fil 14V est votre amie. Ce modèle sera aussi parfait pour faire des trous dans des matériaux tendres, comme le plâtre, le bois, le contreplaqué ou le plastique. Maniable et légère, ce type de perceuse vous suivra partout, à condition que vous n’oubliiez pas de recharger sa batterie régulièrement !
Vous vous sentez capable de vous lancer dans des petits travaux d’aménagement dans votre home sweet home ? Dans ce cas, c’est une perceuse-visseuse sans fil dotée d’un variateur de vitesse 18V qu’il vous faut. Ce modèle deux-en-un, équipé d’un contrôle de couple et d’un variateur de vitesse, se rendra vite indispensable et vous donnera envie de recommencer !

3e conseil : on privilégie le filaire pour le gros œuvre

Plus puissantes et plus polyvalentes que les sans-fils, les perceuses-visseuses filaires à percussion sont aussi (beaucoup) plus lourdes. On ne peut pas tout avoir ! Elles ont besoin d’une source électrique et, souvent, d’une rallonge. Conseil d’ami : pensez à vous munir de ce précieux accessoire avant de vous lancer. Ce serait ballot d’être stoppé dans votre élan créatif parce que vous n’en avez pas sous la main ! Une perceuse filaire à percussion de 850 watts, dotée d’un contrôle de couple et d’un variateur de vitesse, percera sans problème la plupart des matériaux, sauf la pierre et le béton vibré. Vous pourrez aussi la mettre à profit pour vos vissages occasionnels. C’est donc l’outil idéal pour des travaux courants, dépassant le simple bricolage.

4e conseil : on se dirige vers le perforateur pour les matériaux très résistants

Vous vivez dans une maison troglodyte ? Vous voulez installer des éléments de cuisine sur des murs en béton vibré ? Oubliez tout de suite les perceuses à percussion ! Lorgnez plutôt du côté des perceuses à marteau perforateur ou même à marteau perforateur-burineur. Muni de tels engins de compétition, plus aucun matériau, dalles, murs en béton, roche, ne vous résistera. Vous en trouverez de différentes puissances de 650 W à 1 100 W. Là encore, optez pour la plus puissante si vous savez votre mur particulièrement récalcitrant ou si vous comptez en faire une utilisation intensive.

À retenir

  • Perceuse visseuse sans fil : à privilégier pour les matériaux tendres lors de travaux de décoration ou d’aménagement (plâtre, bois, contreplaqué, plastique), légère et facilement maniable.
  • Perceuse visseuse filaire : plus puissante et plus lourde, elle est utile pour les travaux communs, exceptés pour percer la pierre et le béton.
  • Marteau perforateur : idéal pour les matériaux très résistants (dalles, béton…)

Autres catégories