Comme un Pro

Isoler les murs avec de la laine de verre

On a coutume de dire que le froid conserve…soit ! Mais pour autant, vous avez de plus en plus la sensation de vivre dans un frigo. Les murs sont froids, le sol est glacial et chaque extrémité de votre corps tremblote. Seul votre cerveau bouillonne. Prenez enfin les choses en main en isolant votre maison.

La laine de verre, si précieux l'hiver venu

1ère étape : on s’équipe pour éviter les ponts thermiques

Installer une armature en métal est nécessaire pour tenir les panneaux de laine de verre sur le mur que vous souhaitez isoler. Mais n’ayez aucune inquiétude, des plaques de plâtre recouvreront le tout pour constituer le parement intérieur. Une armature métallique se compose de lisses clip au sol et au plafond, et de fourrures métalliques sur les murs. Une lisse clip est une cornière en U asymétrique conçue pour maintenir les fourrures sans vis ni sertissage, grâce à un effet pince. Les fourrures sont le réseau de rails métalliques (horizontaux et verticaux) sur lesquels vous allez visser les plaques de plâtre.
Tracer des repères de pose est recommandé avant de commencer à les fixer.

2e étape : on fait les repérages
Matériel : 1 mètre, 1 règle, 1 niveau à bulle, 1 crayon, 1 cordeau traceur

Avant de pouvoir poser votre laine de verre et l’ossature qui va la maintenir, il faut procéder aux repérages et aux marquages du sol au plafond de la pièce à isoler.
Pour cela, il faut tenir compte de vos huisseries (fenêtres et portes).
Pour chaque huisserie, procédez ainsi : placez votre règle et niveau à bulle sur l’huisserie et tracez au sol votre 1er repère. Ensuite, mesurez l’épaisseur de l’huisserie concernée et reportez cette cote à partir du 1er repère. Placez ensuite une chute de plâtre au sol (celui qui constituera le parement intérieur) pour tracer le dernier repère où va se loger la lisse clip. Il ne reste plus qu’à tracer le repère de pose grâce à votre cordeau traceur.
Pour projeter les repères au plafond, positionnez la règle et le niveau à bulle verticalement sur le repère au sol. Faites-le à l’autre extrémité de la pièce. Avec le cordeau à tracer marquez le repère au plafond.

 

Quelques conseils indispensables pour installer la laine de verre

3e  étape : on s’occupe de l’ossature métallique

Matériel : 1 perceuse, chevilles à frapper, vis pour plâtre, bande résiliente, lisses clip, fourrures métalliques, appuis intermédiaires

Vient ensuite le placement de l’ossature. Positionnez une ligne de fourrures horizontales à mi-hauteur du mur (ou 1m35 si vos plafonds sont hauts). Si votre support est creux (mur en brique par exemple), il vous faudra installer les fixations dans les joints du mur. Percez les fourrures tous les 25 cm et fixez-les à l’aide de chevilles à frapper.
Puis, vient le moment de disposer vos lisses clip sur vos repères au sol et au plafond. Pour se faire, collez une bande résiliente sous chacune d’elles puis percez-les tous les 50 cm à l’aide du perforateur. Fixez-les au sol grâce à des chevilles à frapper et au plafond à l’aide de vis pour plaques de plâtre.
Enfin, il faut installer des appuis intermédiaires sur vos fourrures horizontales. Placez-les à intervalles réguliers de 60 cm avec des chevilles à frapper. S’il y a des fenêtres, prévoyez 10 cm entre celles-ci et la pose du premier appui.

4e étape : on coupe et on installe la laine de verre

Matériel : 1 mètre, 1 cutter, 1 crayon, rouleaux de laine de verre

Cette fois, vous devez mesurer la hauteur de la surface à isoler du sol au plafond en ajoutant 2 cm. Reportez ensuite ces mesures au crayon sur le revêtement kraft des panneaux de laine de verre à fixer puis découpez ces derniers en fonction de ces repères.
Enfin, aidez-vous du papier kraft pour poser les panneaux contre le mur. Vous allez devoir les enfoncer sur les appuis intermédiaires en veillant à ce que les pointes de ces derniers les transpercent. Vérifiez ensuite que les panneaux soient bien coincés derrière les lisses clip.

5e étape : on cale la laine de verre

Matériel : 1 mètre, fourrures métalliques, cavaliers de serrage des appuis intermédiaires, ruban adhésif spécial raccord laine de verre

Posez ensuite les fourrures verticales. Pour cela, il faut qu’elles soient à la bonne dimension ! Reportez-y la mesure sol-plafond, coupez-les pour ensuite les positionner dans les lisses clip.
Placez vos fourrures verticales au niveau de vos appuis intermédiaires. Elles seront donc distantes de 60 cm les unes des autres. Positionnez les clips des appuis intermédiaires dans les fourrures et verrouillez-les.
Vos panneaux de laine de verre sont maintenant bloqués grâce à cette ossature métallique solide.

À l’aide du ruban adhésif, scotchez les raccords entre les panneaux de laine de verre pour optimiser l’isolation.

 6e étape : on s’occupe du parement en plaques de plâtre

Matériel : 1 visseuse, vis pour plaques de plâtre, plusieurs plaques de plâtre

Il ne reste plus qu’à vérifier la planéité des panneaux de laine de verre avec un niveau à bulle. Vous pouvez, dès lors, positionner vos plaques de plâtre. Percez-les tous les 25 cm et vissez-les contre l’ossature métallique avant de réaliser des bandes de joint. L’étanchéité des jointures entre vos plaques sera également assurée lors de la pose des calicots et des enduits.

Autres catégories