Cuisine

Un sol en carreaux de ciment dans la cuisine

Vous souhaitez donner un coup de jeune à la cuisine de belle-maman qui confond vintage et has been ? Pour la rénover en gardant l’esprit « maison de famille », on n’a pas trouvé mieux que le sol en carreaux de ciment. Un revêtement de sol élégant, mais pas contemporain.

Le sol en carreaux de ciment se pose avec sobriété dans  votre cuisine

1er conseil : on assume ses choix déco

Les carreaux de ciment ne sont pas unis et donc, pas ennuyeux à regarder. C’est une véritable mosaïque qui se crée sous vos yeux. Si vous voulez un sol qui passe inaperçu, prenez un autre carrelage ! L’idée est justement d’attirer tous les regards. Et si possible, les compliments de vos invités sur votre bon goût en matière de déco !

2e conseil : on choisit le style et les motifs

Avec des carreaux de ciment, on adopte un style rétro et vintage. Mais il existe plusieurs motifs. Géométriques ou avec des arabesques, des volutes, des entrelacs, des fleurs stylisées, des patchworks, des étoiles… Côté couleurs, vous pouvez opter pour le classicisme d’un duo de noir et blanc, très graphique. Ou préférer des nuances plus discrètes à base de bleu, de beige et de gris, très à la mode. Le charme des carreaux de ciment réside dans leurs coloris, un peu délavés.

3e conseil : on choisit la finition

Un aspect mat est recommandé, histoire de conserver un aspect patiné par le temps. Mais vous pouvez choisir une finition satinée ou brillante. Attention : évitez le côté  neuf  d’un sol trop brillant, car ce n’est pas l’effet recherché. Et choisissez toujours un carrelage antidérapant pour le sol. Sinon, gare aux glissades et aux chutes !

4e conseil : on sélectionne le type de pose 

Vous pouvez recouvrir tout le sol avec les carreaux de ciment. Mais la tendance est de créer un tapis au centre de la pièce. Histoire de mettre en valeur votre belle table chinée dans une brocante ou le vaisselier de mamie Sylvie. Il faudra alors encadrer le rectangle de carreaux de ciment par un carrelage, uni et sobre. Si vous êtes un aventurier du bricolage, pourquoi ne pas essayer le nec plus ultra : le sol carrelage et parquet imbriqués ? Faites-vous aider pour attaquer un tel chantier car la pose est plus complexe.

5e conseil : on opte pour des vrais ou des faux carreaux de ciment

Vu les progrès faits par les fabricants de revêtements de sol, la question mérite d’être posée ! Le vrai carreau de ciment contient du ciment (merci pour la précision !), de la poudre de marbre et des pigments naturels. Attention, ce matériau brut craint le calcaire de l’eau du robinet. Donc, tenez-le à distance des éclaboussures. Et les produits gras laissent des traces dessus. Pour un matériau plus résistant à l’usure du temps et aux passages fréquents, qui imite à la perfection d’autres matières, tournez-vous vers le grès cérame ! Vous trouverez des reproductions de carreaux très fidèles à l’original ! En plus, cerise sur le gâteau : les carreaux de grès cérame sont plus faciles à poser et moins chers ! Côté entretien, optez pour un mélange de savon noir et d’eau chaude. Ne vous trompez pas : la faïence imite aussi très bien les carreaux de ciment, mais on la pose uniquement sur les murs, pas au sol.

Autres catégories