Jardin et extérieur

4 astuces pour planter ses bulbes de printemps

Malgré un bel été indien qui donne des couleurs à l’automne, vous vous préparez mentalement à la grisaille hivernale. Savez-vous qu’il faut planter vos bulbes de printemps entre septembre et novembre pour avoir une explosion de fleurs colorées dès le retour des beaux jours ?

Un printemps fleuri se prépare en automne !

1ère astuce : on mélange les espèces pour échelonner la floraison des bulbes

Il vaut mieux mélanger les variétés pour obtenir une floraison qui s’étend de janvier, pour les plus précoces, à mai, pour les espèces plus tardives. Tournez-vous donc vers les perce-neiges qui fleurissent en janvier-févier, puis vers les petits iris reticulata et les crocus (février-mars). N’oubliez pas les indispensables narcisses (aussi appelés jonquilles), les tulipes, les iris, les jacinthes et les muscaris aux jolies grappes de fleurs bleu vif (mars à mai).

2e astuce : on prépare le sol avant la plantation des bulbes

Matériel : bêche, terreau, fumier

Avant d’attaquer la plantation de vos bulbes de printemps, il faut penser à améliorer la nature du sol. Si votre sol est lourd, retournez-le avec une bêche afin de l’aérer. Si la terre est sèche, retournez-la et ajoutez du terreau pour l’amender. Pensez aussi à fertiliser le sol avec du fumier, du compost ou de l’engrais. Mais surtout, privilégiez un sol bien drainé car l’eau stagnante risque de faire pourrir les bulbes.

3e astuce : on réfléchit à l’exposition et aux distances de plantation

La plupart des bulbes de printemps aiment une exposition ensoleillée ou à mi-ombre. C’est le cas des narcisses, habitués aux sous-bois, elles adorent les petits coins  ombragés. Pour la distance, on vous recommande de respecter un écart  de 10 à 20 cm entre chaque bulbe afin que les plantes disposent d’un espace suffisant. Rappelez-vous également qu’il faut planter les variétés à tige haute à l’abri des grands vents, sinon, les tiges seront rapidement couchées, voire cassées.

4e astuce : on plante les bulbes dans les règles

Matériel : plantoir à bulbes, petite pelle, sable, gants de jardinage

N’oubliez pas de planter les bulbes à une profondeur égale à 3 fois leur hauteur de la plante, c’est important pour leur croissance. Commencez donc par enfoncer le plantoir dans le sol pour retirer facilement un cône de terre (comme une carotte). Ensuite, déposez une poignée de sable au fond du trou puis posez le bulbe avec la pointe vers le haut. Rebouchez finalement avec la terre restante et tassez légèrement. Planter ses bulbes à l’automne a son avantage, en effet, vous n’avez pas besoin d’arrosage à l’automne puisque la pluie s’en charge !

Autres catégories