Jardin et extérieur

5 conseils pour entretenir un chrysanthème

Halte aux idées reçues : le chrysanthème n’est pas réservé aux cimetières. Les fleurs du chrysanthème se déclinent dans une immense variété de couleurs éclatantes ! Apprenez à planter et à entretenir votre chrysanthème en un clin d’œil.

Des chrysanthèmes pour colorer votre jardin.

1er conseil : on choisit un sol calcaire pour planter son chrysanthème

Matériel : 1 pot ou 1 jardinière, terreau, billes d’argile, gants de jardinage

Les chrysanthèmes aiment les sols calcaires ou neutres. Il faut donc réserver un sol acide aux plantes de terres de bruyère. Si vous souhaitez réaliser une jolie potée de chrysanthèmes, munissez-vous de vos gants de jardinage et  plantez-les en jardinière ou en bac en ajoutant des billes d’argile ou des cailloux au fond. Pensez par la suite à les recouvrir d’une couche de terreau universel ou pour géraniums.

2e conseil : on plante le chrysanthème au soleil et à l’abri du vent

Les chrysanthèmes aiment le soleil. Celui-ci le leur rend bien car il favorise grandement leur floraison. Rappelez-vous que le chrysanthème peut atteindre 1 mètre de hauteur, un vrai géant ! Il est alors nécessaire de le protéger des grands vents dans un endroit abrité. Toutefois, si vous n’avez pas de zone protégée, vous pouvez toujours tuteurer les tiges pour éviter qu’elles ne se cassent.

3e conseil : on plante les chrysanthèmes serrés

Matériel : 1 griffe, 1 pelle, 1 bêche, gants de jardinage

Une fois n’est pas coutume, il est recommandé de planter les chrysanthèmes en plaçant les mottes assez proches les unes des autres. C’est le secret pour obtenir un massif touffu et luxuriant, très agréable à admirer ! Côté hydratation, n’oubliez pas de détremper la motte en faisant tremper le godet ou le pot avant de transplanter le chrysanthème. Par la suite, en mars-avril, vous pouvez diviser les touffes avec une griffe ou un bon coup de bêche vertical – une technique qui permettra de multiplier les chrysanthèmes afin de les planter séparément.

4e conseil : on arrose avec parcimonie sans mouiller le feuillage

Matériel : 1 arrosoir ou 1 tuyau d’arrosage

Gardez à l’esprit qu’il est nécessaire d’arroser uniquement quand la terre est sèche autour du chrysanthème. Si vous ne respectez pas ce conseil les racines risquent de pourrir rapidement. Que vous utilise utilisiez un arrosoir ou un tuyau d’arrosage, Attention aussi à ne pas arroser son feuillage : le chrysanthème est douillet et craint plusieurs maladies dont l’oïdium et la rouille.

5e conseil : on protège le chrysanthème du gel

Une fois en place dans le jardin, le chrysanthème refleurit chaque année  : c’est une plante vivace et on pourra donc guetter son retour annuel avec joie. Si vous souhaitez le planter en jardinière, il sera plus sensible au gel. Dans ce cas, il est essentiel de le protéger avec un voile d’hivernage pendant les périodes de gelées.

Autres catégories