Jardin et extérieur

La bruyère, une belle plante à adopter en automne !

A planter en automne ou au printemps, la bruyère est une plante d’extérieur facile à entretenir qui agrémente les massifs de ses petites fleurs. Sébastien Ferracci, paysagiste et encadrant technique au sein de l’association Halage, nous en dit plus sur les bonnes façons de l’accueillir !

Quel est le terrain nécessaire à l’épanouissement de la bruyère ?

La calluna (de son petit nom latin) aime la terre acide ou très pauvre. C’est une plante que l’on trouve comme substrat dans les paysages désertiques en Ecosse ou en Irlande, elle résiste à tout et même au feu ! Elle est capable de repousser ensuite. Pour la plantation, elle a besoin de terre de bruyère.

Comment la planter dans de bonnes conditions ?

La bruyère apprécie un bel ensoleillement, avec une terre bien drainée. Idéalement, l’eau d’arrosage ou de pluie ne doit presque pas stagner. Si vous la plantez en jardinière, l’idéal est de mettre des billes d’argile au fond du bac, d’arroser beaucoup et de retirer l’assiette en dessous afin que l’eau s’évacue. Vous pouvez mettre des copeaux de bois (écorce de pin maritime, par exemple) pour maintenir l’humidité et protéger les racines du froid, en hiver.

Pourquoi choisir la bruyère ?

La bruyère est une plante tapissante qui permet de recouvrir un sol. Elle peut former des coussins assez doux et atteindre une hauteur de 20 à 50 cm. La floraison sauvage est de couleur violette, en serre elle donne des fleurs blanches ou rouges. C’est une plante parfaite en bordure de massif ou sur un talus. Le grand avantage est qu’elle n’est pas compliquée et demande peu de soins. De fait, elle peut très bien se passer d’engrais et il suffit de la tailler rapidement en fin de floraison pour assurer sa bonne santé. Si le terrain lui convient, elle se développe facilement mais lentement, avec des racines toutes fines.

Vous êtes prêt pour le changement ?

Ajoutez de nouvelles plantes à votre jardin !

Autres catégories