Animalerie

Construire soi-même une niche pour son chien

C’est toujours pareil quand il pleut : Rex rentre dans la maison avec les poils tout mouillés. Il se secoue et projette de la boue partout… Il est temps de lui construire une maison bien à lui. Une niche en bois pour le protéger du froid et des averses.

Votre chien est le plus heureux des chiens grâce à sa nouvelle niche

1er conseil : on adapte la niche à la taille de son chien

Un chihuahua et un labrador ne font pas la même taille. Ils n’ont donc pas les mêmes besoins. La niche doit être la plus confortable possible pour votre compagnon à quatre pattes. Mais elle ne doit pas être trop spacieuse sinon, la chaleur à l’intérieur risque d’être évacuée. Grosso modo, il faut partir sur une longueur égale à deux fois celle du chien, de la truffe à la base de la queue. Et votre chien n’est pas tout le temps couché, même s’il est très paresseux et adore se prélasser tranquillement. Il doit pouvoir s’asseoir dans sa niche. Donc, on rajoute 60cm à la hauteur totale du chien (en position assise). Pour la largeur, pas moins de 50cm. Rex doit pouvoir se retourner facilement afin d’éviter les contorsions.

2e conseil : on choisit un endroit approprié

La niche est placée à l’extérieur de la maison puisqu’elle protège le chien des intempéries et du froid. Choisissez un endroit sous un arbre afin de l’épargner au maximum des averses et d’offrir de l’ombre à votre chien pendant l’été. Optez pour un endroit protégé, à l’intérieur de votre terrain, pour éviter les problèmes de chien errant ou de vol d’animaux. Et surtout, en retrait de la route car un accident est vite arrivé, le mieux est d’avoir un terrain avec une barrière pour éviter toute fugue ou désagrément. L’entrée de la niche doit être orientée de façon à ce que le chien puisse voir arriver les visiteurs. Il peut ainsi surveiller le domicile et chasser les intrus éventuels. Comme vous, Rex n’aimera pas que l’entrée soit orientée plein nord, pensez-y afin de l’installer dans son logis.

3e conseil : on opte pour des matériaux solides

Vous pouvez construire la niche en bois de récupération : lames de parquet ou planches de bois de palette. Pensez aux tasseaux. Poncez au maximum toutes les parties, surtout le plancher, pour ne pas laisser d’échardes qui pourraient lui piquer les coussinets des pattes ! N’oubliez pas que Rex peut parfois s’ennuyer et mordiller les parois de sa niche. Préférez donc un bois non-traité et donc, non-toxique afin qu’il ne s’empoissonne pas et qu’il mâchouille sans crainte les parois. Si vous ajoutez une isolation à l’intérieur de la niche, même topo. Pour être plus serein, évitez les substances chimiques dans la construction de sa niche. Pour la toiture, un toit en bois suffit. Sinon, ajoutez du feutre bitumeux pour isoler de la pluie plus efficacement.

4e conseil : on se lance dans la construction de la niche

Matériel : bois, scie sauteuse, ponceuse, vis, clous, marteau, tournevis, mètre, niveau à bulles, équerre, crayon

Commencez par dessiner le plan puis achetez ou récupérez la quantité de bois nécessaire. Construisez d’abord le plancher qui doit être surélevé pour protéger le chien du froid et des flaques d‘eau. Assemblez les planches et faites reposer le plancher sur des chevrons de 10cm de hauteur en dessous. Montez les parois de la niche en vissant les planches sur des tasseaux. Passez à la face avant et à la face arrière. Découpez l’ouverture à l’avant (pas trop grande pour ne pas laisser entrer l’air froid). Découpez aussi les diagonales qui serviront à soutenir le toit.
Attention : un toit triangulaire à double pente est préférable pour évacuer la neige. Construisez les deux panneaux du toit. Assemblez les quatre parois en les vissant perpendiculairement. Faites reposer la toiture sur les tasseaux et ajouter une faitière pour une jointure imperméable.

5e conseil : on customise la niche

Ajoutez une isolation au sol avec de la paille ou une couverture (plus salissant). Sa gamelle (eau + croquettes), un jouet, son os à ronger… Ajoutez un crochet si vous voulez y attacher sa laisse et son collier. Et surtout, protégez le bois extérieur des intempéries avec un vernis ou une huile spéciale bois extérieurs.

Autres catégories