Jardin et extérieur

Imperméabiliser sa toile de store

Le store de votre maison fuit et en plus il est tout tâché ? C’est à vous de jouer. Imperméabiliser une toile de store est facile et prolonge sa durée de vie !

Recouverte d'un imperméabilisant, la toile sera protégée efficacement de la pluie

1ère étape : on comprend l’utilité d’un imperméabilisant

Un store imperméable est un store qui ne laisse pas passer l’eau. Malheureusement, le vôtre ne l’est plus ! Et vous ne voulez pas le faire remplacer par un professionnel car vous ne disposez pas du budget nécessaire.  Il est donc temps de se munir d’un imperméabilisant. Ce produit, en pénétrant les fibres de la toile, va créer une barrière physique avec les intempéries. A la fois déperlant et antistatique, liquides et poussières restent ainsi en surface, sans pouvoir se fixer sur la toile.
C’est ainsi que l’imperméabilisant l’empêche de moisir, lui assurer une plus grande résistance aux intempéries, en faciliter l’entretien et augmenter sa durée de vie.

2e étape : on choisit le bon imperméabilisant

Ce formidable produit peut être acheté dans le commerce (il est alors souvent à base silicone) ou réalisé par vos soins. Voici d’ailleurs deux recettes qui ont déjà fait leurs preuves :

  • mélanger 1 demi-litre d’essence de térébenthine (trouvable dans une droguerie ou en quincallerie) avec 1 litre d’huile de soja (trouvable en grande surface) à appliquer sur un tissu ou à verser dans un pulvérisateur de jardin. Appliquer sur la toile
  • une solution d’alun (trouvable en jardinerie ou dans votre magasin de bricolage préféré), 250 g pour 10 l d’eau.

Pour appliquer l’imperméabilisant, rien de plus simple que le pulvérisateur!

3e étape : on applique correctement le produit

Assurez-vous tout d’abord qu’il ne pleut pas !
Ensuite, avant d’appliquer le produit sur la toile, il faut l’avoir consciencieusement nettoyée et séchée. L’application de l’imperméabilisant est en effet impossible sur surface humide ou mouillée.
Pour l’application, il est possible d’utiliser un pinceau, un rouleau, une queue de morue ou encore un pulvérisateur de jardin. Le tout est de s’assurer de recouvrir uniformément la toile.
Par ailleurs, plusieurs couches d’imperméabilisant peuvent être appliquées, à partir du moment où un temps de séchage est respecté entre deux applications (généralement entre 1 et 3 heures entre les couches).
Une fois l’imperméabilisation achevée, le temps de séchage final peut alors prendre plusieurs heures (4 heures minimum).

4e étape : on entretient l’imperméabilisation

La pluie éliminant petit à petit le traitement imperméabilisant, il faut éviter de laisser la toile déroulée en permanence.
Aussi, l’effet déperlant de la toile ne peut être obtenu de façon durable et donc l’imperméabilisation est une opération à renouveler (dans l’idéal, tous les deux ans). Par ailleurs, pour éviter que la toile ne perde trop vite son effet déperlant, il est possible d’utiliser un simple jet d’eau, un balai brosse à faible pression ou une soufflette de jardinier.
Ensuite, le mieux est d’imperméabiliser la toile les jours d’été pendant lesquels le séchage prend moins de temps et la pluie ne risque pas de tomber.
Enfin, si jamais il est besoin de retirer une précédente couche de produit, un super dégraissant est très efficace. À l’inverse, s’il s’agit d’une opération de réimperméabilisation, le vaporisateur de jardin se révèle plus pratique qu’un pinceau.

Autres catégories