Jardin et extérieur

Planter du trèfle blanc pour la Saint Patrick

Vous n’avez pas oublié, le 17 mars c’est la Saint Patrick ! Si vous n’êtes pas amateur de bière, marquez le coup en achetant du trèfle blanc pour votre jardin. Vous serez surpris par toutes les vertus que renferme cette plante mellifère.

La Saint Patrick est l'occasion pour s'intéresser de plus près au trèfle blanc, symbole de l'Irlande aux multiples secrets

1er conseil : on fait la connaissance du trèfle blanc

Bien qu’il fasse partie du groupe des légumineuses, le trèfle blanc est considéré comme une « mauvaise herbe » envahissante. Il est vrai que cette plante vivace rampante, dont la floraison s’étale d’avril à septembre, sait occuper l’espace : elle pousse sur tous les sols, avec une préférence pour les sols bien drainés. Ses petites fleurs blanches et roses en capitules font surtout le plaisir des pollinisateurs qui savent en extraire le nectar. Quant aux feuilles du trèfle blanc, souvent divisées en trois folioles, et très rarement en quatre, désolent Tata Suzanne en quête de chance.

2e conseil : on comprend l’utilité du trèfle blanc

Pour recouvrir une pelouse dégarnie, il n’y a rien de mieux que le trèfle blanc ! Hermaphrodite, il s’adapte à tous types de terrains à condition qu’ils ne soient pas trop acides. Utilisé comme engrais vert, il améliore la qualité du sol en fixant l’azote de l’air dans ses racines et le rend résistant aux piétinements. Par ailleurs, en tant que plante mellifère, il facilite également la pollinisation en attirant abeilles et bourdons.

3e conseil : on prend note des avantages et des inconvénients du trèfle blanc

Vous n’en avez peut-être pas conscience mais les avantages du trèfle blanc sont nombreux. En effet, au-delà de son entretien très facile, il est utile pour :

  • les bêtes : il constitue un fourrage riche en azote pour les vaches à lait et une excellente nourriture pour les abeilles ;
  • le sol : c’est un excellent couvre-sol végétal puisqu’il l’enrichit en azote, piège le nitrate, garde l’humidité et résiste au gel;
  • l’homme : il améliore la qualité de ses cultures en attirant les pollinisateurs au potager et a des vertus médicinales (infusion contre la toux, tonique visage réalisables avec ses feuilles et ses racines) ;

Parmi les inconvénients du trèfle blanc, il faut mentionner sa croissance lente, un destruction difficile et le cyanure contenu dans ses fleurs.

4e conseil : on chouchoute le trèfle blanc

Le printemps arrivé, c’est alors le moment de réaliser les semis. Tout d’abord, il faut  affiner la terre à la bêche et désherber. Ensuite, il est nécessaire de semer les graines  à la volée puis de les recouvrir d’1 cm de terre. Il ne restera alors plus qu’à tasser le sol. Niveau entretien, il est nécessaire de procéder à des arrosages réguliers et modérés pour garder le sol frais et humide et favoriser la levée. Une fois poussés, les trèfles blancs n’ont pas besoin de plus d’entretien. Il ne faut surtout pas les faucher, sans quoi ils deviennent indestructibles.

Autres catégories