Animalerie

Préparer la cage de son hamster en 6 étapes

Ça y est, vous avez décidé d’adopter un rongeur et plus précisément un hamster. Son arrivée chez vous et son adaptation sont des moments importants pour ce petit animal fragile. Il faut donc anticiper au mieux l’achat de la cage et son équipement afin que tout soit prêt le jour J.

Accueillir un rongeur ne s'improvise pas, suivez nos étapes pour être prêt lors de son arrivée !

1ère étape : on achète une cage adaptée au hamster

Il est important de choisir une grande cage pour votre hamster car c’est un animal qui peut être hyperactif ou très calme selon les moments de la journée. Il a donc besoin d’espace pour bouger mais aussi pour se cacher et se reposer. Il est donc recommandé de prendre une cage de 80 à 100 cm de large sur 50 cm de hauteur en prenant garde à ce que la largeur entre les barreaux ne dépasse pas 1 cm pour éviter les fugues. Cela l’empêchera également de se coincer la tête et de se blesser. Sachez qu’il existe des cages à barreaux en acier inoxydable qui permettent à l’animal de s’y accrocher à sa guise. Vous pouvez aussi choisir une cage en plexiglas qui le protègera mieux des courants d’air et des projections de litière. Enfin, optez de préférence pour une cage avec un étage qui doit faire toute la surface pour éviter les chutes éventuelles de l’animal, et ajoutez une rampe et des tunnels pour qu’il puisse y accéder.

2e étape : on choisit bien la litière du hamster

Dans un premier temps, il faut se rappeler que le rongeur aime creuser et s’enterrer dans un nid. Pour son confort, laissez de côté les litières pour animaux en copeaux de bois et sciure car elles peuvent contenir du phénol qui est très toxique. Tournez-vous plutôt vers les litières en matières naturelles : lin, chanvre ou maïs. L’essentiel est que la litière absorbe les odeurs et l’urine de l’animal. Une fois sélectionnée, il faut répandre une couche de litière assez épaisse dans le fond de la cage du hamster afin d’amortir les chocs en cas de chute. Découpez ensuite un carton pour faire un bac supplémentaire à disposer autour de la cage et ainsi enrayer les problèmes de jets de litière souillée.

3e étape : on propose des accessoires indispensables au hamster

Côté habitation, votre rongeur a besoin d’une maison pour se réfugier. Vous pouvez fabriquer vous-même un abri pour votre hamster ou l’acheter directement. Il existe des formes très amusantes de maisons. Pensez bien à y ajouter des morceaux de papier absorbant ou de tissu (mais pas de coton, trop fibreux) pour que votre petit compagnon construise son nid. Ajoutez une roue pour que le hamster se défoule, mais sans barreaux afin qu’il ne s’y coince pas une patte. Disposez aussi du sable dans un petit bol pour qu’il puisse s’y rouler et achetez des jouets adaptés à sa taille pour éviter qu’il ne s’ennuie.

4e étape : on s’occupe de son hamster avec amour

Coté alimentation, un abreuvoir en forme de biberon fixé sur la cage et de la nourriture déposée dans un endroit propre suffisent à son bonheur. N’oubliez pas de changer l’eau chaque jour et de lui donner à manger quotidiennement. Pour finir, retirez ses excréments tous les jours et nettoyez entièrement sa cage une fois par semaine.

Autres catégories