Jardin et extérieur

7 conseils pour donner un coup de jeune à sa façade

Fissures, salpêtre, trous, crépi qui se casse la figure, murs crasseux… Avec la façade de votre maison, c’est Halloween toute l’année dans le quartier. Et si vous envisagiez une rénovation extérieure pour retrouver une façade virginale ?

Une rénovation de votre façade permet d'embellir votre maison à moindre frais

1ère étape : on déclare ses travaux

Certaines communes imposent aux propriétaires de rénover leur façade tous les dix ans. Sinon, c’est 3 750 € d’amende ! Vous pouvez choisir de ne rien faire, mais c’est à vos risques et périls. Pour une rénovation de façade ou un ravalement, une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie suffit. En revanche, si la maison est classée aux Monuments historiques, il faut obtenir l’accord de l’Architecte des Bâtiments de France.

2e étape : on prépare l’équipement de sécurité

Matériel : 1 échafaudage, 1 tenue de sécurité

Impossible de rénover correctement une façade en étant simplement perché sur une échelle. Il faut alors un échafaudage. Comme celui-ci va empiéter sur la voirie, il est donc nécessaire de demander l’autorisation à la mairie. À prévoir également : la parfaite panoplie vestimentaire avec une combinaison intégrale comprenant capuche, masque, gants, lunettes de protection et bottes.

3e étape : on choisit la rénovation ou le ravalement complet

Matériel : 1 nettoyeur haute pression, 1 produit anti-humidité

Si la façade de votre maison est peinte, décapez-la avec un nettoyeur à eau haute pression et appliquez ensuite un produit anti-humidité. Repeignez les façades par la suite pour une cure de jouvence. Estimez-vous heureux : si votre façade avait été recouverte d’un enduit ou d’un crépi, il aurait fallu gratter pour enlever le vieux revêtement, nettoyer, traiter et refaire un enduit.

4e étape : on répare les défauts

Matériel : 1 nettoyeur haute pression, 1 enduit fixateur, 1 produit détergent, 1 truelle, 1 mastic ou 1 enduit, 1 bande tissée

La vielle peinture de votre façade est farineuse ? Quand vous passez la main dessus, il reste de la poussière blanche ? Il y a donc des micro-craquelures (faïençage). Donc, c’est parti pour le nettoyage haute pression et l’enduit fixateur. Pour enlever les graffitis, rien de tel qu’un produit détergent. Creusez ensuite les fissures à la truelle et rebouchez-les au mastic ou avec un enduite de rebouchage. Une bande tissée évitera que la fissure ne reparte. Il ne reste plus qu’à lisser et poncer.

5e étape : on choisit une peinture adaptée

Il existe cinq catégories de peintures. Les peintures Pliolite, adaptées aux changements de températures et anti-humidité, et les peintures acryliques, qui protègent et sont réservées aux murs lisses. Ces types de peintures durent de dix à 12 ans. Vous pouvez optez pour une peinture siloxane (très couvrante et qui ne s’encrasse pas trop vite), silicate (naturelle, qui résiste aux UV et dure longtemps) ou un enduit minéral ou organique (naturels et résistants, eux aussi).

6e étape : on peint comme un pro

Matériel : 1 sous-couche, 1 pistolet à peinture ou 1 rouleau, 1 taloche

On applique un fixateur ou une primaire d’accroche (sous-couche), si besoin. Ensuite, pour la peinture, il faut prévoir deux couches. L’enduit, lui, peut être monocouche. Attention, il ne faut pas appliquer la peinture au pinceau sur une façade. Sinon, bonjour les traces ! Utilisez un rouleau ou investissez dans un pistolet à peinture ! L’application est plus facile et plus propre. Pour l’enduit, utilisez une taloche.

7e étape : on recommence quand ?

Pas trop tôt, nous direz-vous ! Il faut déjà penser à retaper les volets, fenêtres, portes… Les parties en pierre doivent aussi être relookées. On retire les anciens joints et on les refait. Votre chantier est enfin terminé ! Rendez-vous dans 15 ans environ. Dans tous les cas, il faut entretenir sa façade et la nettoyer régulièrement. Cela vous évitera de refaire de gros travaux trop souvent.[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Autres catégories