Idées salle de bain

5 conseils pour bien choisir son chauffe-eau

Votre vieux ballon d’eau chaude est tout entartré et donne des signes de faiblesse. La psychose de celui qui prend sa douche en dernier dans la famille, ça vous dit quelque chose ? N’attendez pas que votre chauffe-eau électrique tombe en panne pour faire votre étude de marché.

Pour ne plus manquer d'eau chaude, investir dans  un chauffe-eau est la solution.

1er conseil : on choisit un chauffe-eau électrique vertical

De par sa configuration, un ballon d’eau chaude horizontal met plus de temps à faire monter l’eau en température qu’un ballon vertical. Privilégiez donc pour un chauffe-eau avec une cuve verticale qui est plus performant et moins encombrant.

2e conseil : on adapte la capacité du chauffe-eau à ses besoins

Nous avons tous peur de manquer d’eau chaude pendant sa douche ou son bain. Rincer son shampooing à l’eau froide en grelottant, ce n’est effectivement pas très confortable et de plus, c’est un vrai moment de solitude ! C’est la raison pour laquelle nous avons tendance à nous orienter vers un chauffe-eau à grande capacité. Mais il faut reconnaître que chauffer une trop grande quantité d’eau, ce n’est pas très écologique. Tournez-vous donc vers un modèle de chauffe-eau qui intègre une cuve moyenne et une petite cuve. Grâce à ce type de produit, la cuve moyenne s’activera uniquement si la consommation d’eau l’exige.

3e conseil : on choisit un chauffe-eau qui résiste au calcaire

Quand on parle d’eau du robinet, l’ennemi numéro 1, c’est le calcaire, en effet la formation de tartre sur la résistance des chauffe-eaux électriques est inévitable.  C’est ce qui vous oblige d’ailleurs à changer de chauffe-eau au bout de quelques années ou à vidanger la cuve du chauffe-eau pour détartrer la résistance… Pour prolonger la vie de votre chauffe-eau, la meilleure solution est de choisir un modèle haut de gamme, équipé d’une résistance en stéatite. Cette résistance est insérée dans un fourreau protecteur parfaitement étanche, de ce fait, elle ne rentre jamais en contact direct avec l’eau qui chauffe.

4e conseil : on protège le chauffe-eau de la corrosion

Une autre pièce détachée du chauffe-eau a une importance capitale : l’anode. Il s’agit d’une petite pièce métallique qui va concentrer la corrosion du chauffe-eau sur elle, plutôt que sur les parois. Quel sens du sacrifice ! Par contre, l’anode en magnésium doit être vérifiée tous les ans et changée tous les 10 ans si l’eau n’est pas trop dure (calcaire). En revanche, si l’eau de votre région est plutôt acide, choisissez une anode en titane, garantie inusable et sans entretien, une vraie guerrière !

5e conseil : on passe à la vitesse supérieure avec un chauffe-eau intelligent

Certains modèles de chauffe-eau peuvent être pilotés via un smartphone et une application. Avec ce système ingénieux, vous pouvez déclencher à distance le chauffage de la cuve. Pensez aussi aux chauffe-eaux solaires, équipés de capteurs photovoltaïques, plus écologiques, ces produits exploitent une ressource naturelle, propre et inépuisable. Enfin, certains modèles de chauffe-eau analysent vos habitudes de consommation. Grâce à eux, vous pouvez économiser jusqu’à 14% d’énergies sur votre facture d’eau chaude !

Autres catégories