Décoration salle de bain

La mosaïque murale dans la salle de bain

Votre salle de bain mérite toute votre attention, vu le temps que vous y passez ! Pour un relooking déco qui modernise et donne du pep’s à cette pièce, optez pour de la mosaïque murale. Vous n’êtes pas obligé de recouvrir tous les murs façon hammam. Privilégiez l’espace baignoire ou douche. Vous verrez, le résultat est bluffant.

Redonnez de la fraîcheur à votre salle de bain avec la mosaïque murale !

1er conseil : on se renseigne sur la mosaïque murale

La mosaïque murale est une variété de carrelage à une différence près : il s’agit de petits carreaux de 1 cm sur 1 cm qui forment un dégradé de couleurs ou un ensemble uni. Tirons notre chapeau aux céramistes de l’Antiquité romaine qui assemblaient les pièces une à une. Aujourd’hui, on ne pose plus les carreaux à l’unité avec une pince, sinon le chantier prendrait un temps fou. La céramique est vendue en plaques et les carreaux sont fixés sur une trame (un filet) en nylon ou en papier kraft. Qui plus est, les plaques carrées mesurent 30 cm sur 30 cm ce qui facilite grandement la pose.

2e conseil : on choisit le matériau adapté à sa salle de bain

Les carreaux de mosaïque murale peuvent être en pâte de verre, en faïence, en émaux de Briare ou en marbre. Faites votre choix selon votre budget et le style de votre future salle de bain. Vous souhaitez un style antique classique avec des teintes naturelles ? Une déco vitaminée et moderne avec des couleurs toniques ? Un carrelage sobre et masculin avec des coloris sombres ? Finition mate ou brillante ? Tout est possible avec la mosaïque murale.

3e conseil : on s’informe sur les avantages de la mosaïque murale

Quelque soit la matière choisie, la mosaïque murale est esthétique et facile à poser. Elle résiste bien aux éclaboussures d’eau et ne s’abîme pas dans le temps. L’entretien est ultra-facile. Venir à bout des traces de calcaire ne sera plus une corvée. Un produit ménager ou du vinaigre blanc et le tour est joué.
Par ailleurs, la mosaïque s’adapte aux murs et aux sols, vous pouvez donc faire un total look si vous le désirez mais attention les yeux. Question sécurité, rassurez-vous, la mosaïque ne glisse pas. Un tapi antidérapant n’est donc pas nécessaire. En plus, sa présentation en plaques sur filet permet de la poser sur des surfaces courbes. A vous les bancs de douche à l’italienne ou les parois incurvées ! Elle marque donc indéniablement des points face au carrelage classique. De plus, la mosaïque peut très bien cohabiter avec un autre revêtement comme de la faïence ou du grès pour apporter un peu de variété.

4e conseil : on anticipe les découpes de la mosaïque

Même si la mosaïque est facile à poser, ne négligez pas les découpes ! Si vous êtes chanceux (ou très talentueux), vous n’avez que des découpes de trames à effectuer avec un cutter. Si des obstacles se trouvent sur la surface à recouvrir, comme un passage de robinetterie par exemple, il faut découper les carreaux.
Pour les petites découpes, munissez-vous d’une pince perroquet ou d’une tenaille à mosaïque. Pour les grandes découpes, préférez une meuleuse d’angle avec un disque diamanté.

Posez votre mosaïque à l'aide d'une taloche

Muni d’une taloche, on n’a pas forcément l’air victorieux…et pourtant on accomplit de grandes choses!

5e conseil : on pose la mosaïque comme du carrelage mural

Vous connaissez le topo : on applique de la colle sur le mur à la taloche, on pose la plaque! Miracle, ça tient. Oui, mais il faut encore faire les joints. Vous devez poser du mortier à joints à la taloche et racler le surplus. Attention : pour une paroi de baignoire ou de douche, ajoutez une solution hydrofuge au mortier (en remplacement de l’eau) pour renforcer l’imperméabilité des joints.  N’oubliez pas d’attendre 48 h après la pose avant de prendre une douche et de profiter de votre nouvelle décoration.

Autres catégories