Rénovation  salle de bain

Poser une prise électrique dans la salle de bain

Entre le lave-linge, le sèche-cheveux, le rasoir et la brosse à dent électrique qu’il faut recharger, on ne sait plus où brancher les appareils ! Votre salle de bain ressemble à une zone de haute sécurité avec ces rallonges et ces multiprises qui courent partout. ATTENTION DANGER ! Il est pourtant facile et pas cher de poser des prises de courant dans la salle de bain.

Posez une prise électrique dans votre salle de bain en toute sécurité

1er conseil : on respecte les normes de sécurité

Avant tout, soyez prudent et protégez-vous contre les risques d’accidents domestiques et de départs d’incendie ! Votre installation électrique doit être conforme à la norme NFC 15-100. Prises électriques, interrupteurs et appareils électriques sont concernés. Vous pouvez relier jusqu’à 8 prises électriques entre elles avec un disjoncteur 20 A et une section câbles de 2,5 mm². Et vous devez ensuite relier les prises au disjoncteur, dans le tableau électrique. Si ces explications sont incompréhensibles pour vous, faites-vous aider par un spécialiste de l’électricité.

 

2e conseil : on se renseigne sur les normes spéciales salle de bain

Dans la salle de bain, comme dans la cuisine, il y a 5 volumes (ou zones) à connaître pour les travaux de rénovation électrique. La zone 0 comprend le point d’eau. La zone 1 est le volume situé juste au-dessus du point d’eau. Autrement dit, l’endroit où il ne faut surtout pas installer de prise de courant (lavabo, baignoire, douche, robinet d’arrivée d’eau) ! Vous devez respecter une distance d’au moins 60 cm par rapport au point d’eau pour poser une prise. Aucun souci avec les volumes 2 à 4. Ils sont assez éloignés des arrivées d’eau.

3e conseil : on respecte la polarité !  

La phase est reliée à la borne L de la prise. Le neutre est relié à la borne N de la prise. Branchez ensuite le fil de terre et faites le même pontage de prise en prise. Pour la couleur des fils, la phase est marron ou rouge, le neutre est bleu, la terre est rayée jaune/vert.  Vous êtes daltonien ? Confiez ce chantier à quelqu’un d’autre !

4e conseil : on choisit la technique la plus adaptée

Si vous voulez poser une prise encastrée dans votre mur, il faut faire des saignées pour cacher les gaines électriques. Rebouchez ensuite le tout avec du plâtre, puis passez un coup de peinture. Pour aller plus vite et ne pas abîmer les murs que vous venez peut-être de rénover, privilégiez une prise en saillie. Le boitier et les goulottes PVC sont apparents, mais cette solution reste esthétique. A condition que la prise sur laquelle vous faites le pontage (raccordement) ne soit pas à 10 m de la nouvelle prise à poser. Cela dit, à moins d’habiter au château de Versailles, l’espace de la salle de bain est généralement assez réduit.

5e conseil : on achète le bon matériel

Matériel : 1 détecteur de métaux, 1 testeur électrique, gaines électriques, câbles électriques, 1 pince coupante, 1 pince pour dénuder les fils, 1 tournevis d’électricien, baguettes PVC (goulottes), 1 prise à poser en saillie, 1 petite scie et visseuse

Si vous changez d’avis et décidez d’encastrer la nouvelle prise de courant, achetez un bloc prise à encastrer, mais n’achetez pas de goulottes.

6e conseil : on se lance dans la pose de la prise électrique

Assurez-vous d’avoir coupé le courant sur le disjoncteur pour ne pas vous électrocuter. On vous fait confiance, mais vérifiez tout de même l’absence de courant avec le testeur. Ensuite, recherchez une éventuelle présence de métal dans la cloison avec le détecteur. Et déplacez votre future prise de quelques centimètres, au cas où. Démontez la prise d’origine pour accéder aux fils. Installez la nouvelle prise en saillie en faisant un pontage sur sa voisine. Raccordez les fils avec les dominos en les dénudant un peu avec la pince. Cachez les fils dans des goulottes sciées à la bonne dimension, vissées au mur et clipsées. Remettez le courant et branchez vos appareils.

Autres catégories