Rénovation  salle de bain

Des lambris PVC sur les murs de sa salle de bain

Votre salle de bain ne vous plaît plus ? Il est temps de la rénover sérieusement avec un matériau solide, économique et adapté à l’humidité de cette pièce : le lambris PVC.

 Du lambris PVC pour une salle de bain qui en jette!

1ère  étape : on cherche un revêtement solide

Imputrescibles et robustes, les lambris PVC est idéal pour rénover une salle de bain. Il résiste aux chocs et aux produits chimiques. Attention cependant à ses caractéristiques si vous souhaitez installer le lambris autour de la baignoire ou du lavabo. En effet, vous risquez de passer à côté d’emboîtements étanches. Évitez aussi les entrées de gammes pour ne pas avoir la mauvaise surprise de le voir se déformer avec le temps au-dessus d’une source de chaleur comme un radiateur par exemple.

2e étape : on souhaite un revêtement esthétique  

Vous redoutez l’esprit chalet ? Pas de panique, vous n’aurez que l’embarras du choix en magasin puisque le lambris PVC reproduit tous les motifs et matériaux (bois, métal, carrelage etc.). Il existe en finition lisse ou granuleuse et vous pourrez trouver des lames aux dimensions variées.

Les lambris PVC existent en de multiples coloris. Ils sont à la fois pratiques et esthétiques. Qui dit mieux ?

3e étape : on a envie de se faciliter le nettoyage de sa salle de bain

Très facile d’entretien, vous pourrez le nettoyer avec un simple détergent car ce support accroche très peu le calcaire et ses joints ne sont pas poreux.

4e étape : on pense à son portefeuille

Le lambris PVC est économique. Il est bien plus abordable que le carrelage. Prévoyez un budget autour de 15 € le m2 pour  un lambris de bonne qualité. Cette solution permet donc de faire des économies de temps et de main d’œuvre par rapport à d’autres revêtements muraux.

5e étape : on veut une installation simple et rapide 

Pas besoin de sortir des kg de matériel. La pose du lambris PVC est bien moins délicate que celle du carrelage par exemple. En effet, elle ne présente pas de difficultés techniques particulières. Sur un mur sain et plan, vous pouvez directement coller le lambris avec une colle néoprène. Sur un mur abîmé, il sera fixé sur une ossature (PVC ou des tasseaux de bois).

6e étape : on adapte le sens de pose du lambris PVC à la pièce

Selon la taille de la salle de bain et de vos goûts personnels, vous pourrez poser le lambris de différentes manières. Horizontalement, c’est idéal pour une pièce mansardée avec une petite surface au sol car le lambris va agrandir l’espace.
La pose verticale du lambris, quant à elle, est à privilégier pour agrandir une pièce qui a peu de hauteur sous plafond. Enfin, poser le lambris en diagonale vous demandera plus de temps à cause des découpes.

Autres catégories