Idées salon

4 conseils pour régler son thermostat analogique

Malgré un système de chauffage central régulé par un thermostat analogique, vous tournez souvent les robinets de vos radiateurs. Programmer votre thermostat une bonne fois pour toute est le secret pour obtenir une chaleur confortable et faire des économies d’énergie.

Réglez votre température intérieure grâce au thermostat analogique

1er conseil : on règle la programmation de son thermostat analogique

Un thermostat permet à la chaudière de se déclencher et de s’arrêter quand la température demandée est atteinte. Si cette opération peut se faire manuellement, pour une plus grande tranquillité d’esprit, choisissez une programmation automatique sur votre thermostat, en fonction de plages horaires et de jours prédéfinis. Comment ?  En commençant par entrer la date et l’heure dans l’horloge du thermostat. Ensuite, définissez les jours de la semaine et les horaires auxquels vous souhaitez augmenter la température ambiante (1 heure avant le lever). Puis, faites de même pour les jours et heures auxquels vous souhaitez faire baisser la température ambiante (1 heure avant le coucher).

2e conseil : on définit la température pour faire des économies d’énergie

Dans la plupart des maisons et des appartements, une température ambiante de 21 degrés en journée est suffisante au confort de toute la famille. La nuit en revanche, on est sous la couette… inutile de chauffer autant ! D’autant plus que pour une bonne qualité de sommeil, il est conseillé de garder un air intérieur assez frais la nuit, autour de 18 degrés. Attention toutefois à ne pas créer un écart trop grand entre les températures du jour et de la nuit. Cela pourrait créer des problèmes d’humidité et de condensation. Autre difficulté : la chaudière mettrait trop de temps à faire remonter la température le matin et adieu les économies d’énergie ! Conclusion : 3 degrés d’écart entre le jour et la nuit sont suffisants.

3e conseil : on pense aussi au réglage manuel du thermostat

Ca y est, vous avez rentré toutes les données de votre petite routine hebdomadaire et le confort thermique est au rendez-vous. Il arrive cependant que vous vous absentiez dans la journée, voire même – soyons fous ! – que vous partiez en vacances. Positionnez alors le thermostat sur un mode manuel qui viendra se superposer à votre programmation hebdomadaire, juste le temps de votre absence. Vous baissez ainsi la température et donc, la facture de chauffage. Faites la même chose si vous devez ouvrir la fenêtre pour faire le ménage ou quand vous aérez, par exemple. Votre jardin se passe très bien de chauffage…

4e conseil : on ouvre les robinets des radiateurs et on n’y touche plus

Le thermostat envoie la consigne de chauffer à la chaudière qui, à son tour, l’envoie à tous vos radiateurs. Il ne faut donc pas régler individuellement chaque radiateur quand vous programmez le thermostat. La seule chose à faire, c’est de laisser les robinets des radiateurs en position ouverte. Sinon, vos radiateurs ne chaufferont pas. A moins que vous ayez envie de laisser une pièce non-chauffée. Dans ce cas, il faut surtout ne pas oublier de fermer le radiateur ET la porte. C’est le seul moyen d’éviter à l’air frais de cette pièce de se propager dans les autres pièces et solliciter la chaudière pour rien.

Autres catégories